Comprendre la dissociation traumatique en réanimation cardio-pulmonaire

Gestion émotionnelle lors de la réanimation : un aspect crucial pour les opérateurs et les secouristes

Une perspective différente sur la réanimation cardio-pulmonaire

La réanimation cardio-pulmonaire (RCR) est une compétence vitale pour les secouristes et les secouristes non professionnels. Cependant, Marco Squicciarini, médecin coordinateur de la formation BLSD au ministère de la Santé et formateur d'instructeurs BLSD depuis 2004, met en évidence un aspect souvent négligé dans les formations : la dissociation traumatique qui peut survenir lors d'une intervention d'urgence.

RCR et dynamique mentale

Il est essentiel de comprendre les réactions mentales et émotionnelles qui peuvent surgir lors d’une tentative de réanimation. Tout le monde ne réagit pas de la même manière et certains peuvent avoir du mal à intervenir correctement en raison d’émotions fortes. Comprendre ces dynamiques est essentiel pour gérer efficacement la situation.

Pratique vs émotivité

Life Support de base et Défibrillation Les cours BLSD enseignent des compétences pratiques pour gérer un arrêt cardiaque, mais ne préparent souvent pas les participants à l'aspect émotionnel et psychologique de l'expérience. L’entraînement sur mannequins dans un environnement contrôlé ne peut pas reproduire pleinement le chaos et le stress d’une situation réelle.

RCR pédiatrique : une émotivité supplémentaire

En réanimation pédiatrique, la composante émotionnelle revêt une importance encore plus grande. Les parents et les sauveteurs peuvent subir une pression émotionnelle intense, ce qui rend encore plus critique la nécessité d’une formation incluant la gestion du stress et des émotions.

La réalité autre que la formation

Squicciarini se souvient de sa première expérience d'arrêt cardiaque hors de l'hôpital, soulignant à quel point la réalité diffère de la simulation. Il a été confronté à une expérience dans laquelle des émotions intenses telles que la stupeur peuvent grandement affecter la capacité d'intervention.

Être dépassé ou passer à l'action ? Formation de qualité pour réduire le stress

Certaines personnes peuvent devenir paralysées, tandis que d’autres restent calmes et agissent efficacement. Il est crucial de reconnaître et de se préparer à gérer ces réactions émotionnelles. Un cours BLSD de qualité peut aider à réduire le stress et à améliorer les performances opérationnelles, une formation qui va au-delà des seules compétences techniques pour inclure une préparation émotionnelle et psychologique.

Se préparer à la réalité

Il faut considérer tous les aspects de la réanimation, pas seulement les aspects techniques. Se préparer à la réalité de la situation, avec tous ses défis émotionnels et psychologiques, est essentiel pour chaque secouriste et secouriste. Cette prise de conscience peut augmenter considérablement les chances de succès dans des situations de vie ou de mort.

Identifier

Marco Squicciarini – Linkedin

Vous pourriez aussi aimer