Démence, hypertension liée au COVID-19 dans la maladie de Parkinson

Chez les patients atteints de la maladie de Parkinson, la co-occurrence de démence et d'hypertension, ainsi que la durée de la maladie, ont été significativement associées à la mortalité due à la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), dans une étude récente.

Dans une publication précédente sur les implications du COVID-19 sur Patients atteints de la maladie de Parkinson, il a été constaté que, comme toute autre infection, le COVID-19 peut provoquer une aggravation des symptômes moteurs et non moteurs.

En outre, les effets psychologiques néfastes de la pandémie, qui sont déjà importants chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, ont été cités comme une source supplémentaire de préoccupation.

Bien que ces facteurs, ainsi que les cas signalés de problèmes urinaires et sensation de fatigue, peut justifier des ajustements du traitement, le risque de mortalité distincte des patients infectés par le COVID-19 reste à déterminer.

Covid-19 et Parkinson, l'étude

Semblable à d'autres conditions médicales préexistantes telles que l'hypertension ou l'obésité, les auteurs de la présente étude notent que les patients infectés par le COVID-19 atteints de la maladie de Parkinson peuvent avoir un risque accru de morbidité et mortalité.

Ils ont examiné les résultats cliniques et les prédictifs associés au coronavirus chez les patients atteints de parkinsonisme (n = 120) suivis dans 21 cliniques: Italie (n = 14), Iran (n = 5) et Espagne (n = 1) et Royaume-Uni (n = 1).

«Le diagnostic de COVID-19 a été confirmé par Pcr en temps réel test ou lorsque les symptômes étaient compatibles avec le COVID-19 et que le patient était en contact avec un cas confirmé par PCR (généralement un membre de la famille) », ont élargi les auteurs de l'étude.

Dans l'ensemble, les chercheurs ont trouvé un taux de mortalité de 19.7% parmi la population parkinsonienne, une forte augmentation par rapport au taux de mortalité COVID-19 des personnes âgées de 50 ans et plus sans maladie de Parkinson (9.5%).

Conclusions de l'étude

En examinant le rôle potentiel des comorbidités associées aux effets indésirables du COVID-19, l'hypertension a été indiquée comme une tendance statistiquement significative (63.6% chez les patients décédés vs 37.6% dans les cas bénins / admis; P = 0.054).

Démence (26.1% chez les patients décédés vs 8.5% dans les cas bénins / admis; P = 049) et la durée de la maladie de Parkinson (11.7 ± 8.8 chez les patients décédés vs 6.6 ± 5.4 ans dans les cas bénins / admis, P = 0.029) étaient facteurs supplémentaires liés aux effets indésirables du COVID-19.

Les chercheurs ont constaté que les résultats de l'étude présentaient des limites importantes, notamment la taille de la cohorte et l'incapacité de délimiter les différences de sous-groupes en fonction de l'utilisation du traitement.

L'étude a également été menée au milieu des blocs nationaux, ont noté les chercheurs, de nombreux patients refusant de faire l'objet d'une enquête plus approfondie.

«Malgré quelques limites importantes, notre étude est la plus grande série de patients parkinsoniens atteints de COVID-19 collectée à ce jour, permettant une définition plus précise de leur mortalité et, plus important encore, mettant en évidence les facteurs de risque qui devraient guider les actions de la communauté médicale engagée. dans la prise en charge de ces patients », expliquent les auteurs de l'étude.

Les chercheurs ont conclu que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer les résultats de cette étude.

Auteurs: Fasano A, Elia AE, Dallocchio C, et al. Prédicteurs de l'issue du COVID-19 dans la maladie de Parkinson. Trouble lié au parkinsonisme. Publié en ligne le 13 août 2020. doi: 10.1016 / j.parkreldis.2020.08.012

SOURCE

Les commentaires sont fermés.