Syndrome coronarien chronique : 7 points clés pour un parcours de soins optimal

Le syndrome coronarien chronique, les 7 points clés de la prise en charge : la Haute Autorité de Santé (HAS), en co-pilotage avec l'Assurance Maladie, a mené des travaux d'optimisation du parcours de soins des personnes atteintes du syndrome coronarien chronique

Publication d'un guide visant à soutenir les professionnels de la santé à différentes étapes des soins et a identifié sept messages clés dans la prise en charge du syndrome coronarien chronique

Par ailleurs, la HAS a développé des indicateurs qui permettront aux professionnels d'évaluer et d'améliorer leurs pratiques et la qualité de la prise en charge des patients.

DÉFIBRILLATEURS, VISITEZ LE STAND EMD112 À EMERGENCY EXPO

Anciennement connu sous le nom de « maladie coronarienne stable », le syndrome coronarien chronique est la manifestation clinique à long terme de la cardiopathie ischémique.

Elle est la conséquence d'un processus dynamique d'athérosclérose et d'altération de la fonction artérielle qui évolue tout au long de la vie de la personne concernée.

Cette maladie est un problème de santé publique : en 2018 en France, 1.5 million de personnes atteintes d'un syndrome coronarien chronique ont été traitées, dont 43 % avaient plus de 75 ans.

Quatrième maladie chronique grave la plus fréquente après les maladies psychiatriques, le diabète et les maladies malignes, sa prévalence augmente avec l'âge.

La HAS française a co-piloté les travaux avec l'Assurance Maladie sur le parcours de soins des personnes atteintes d'un syndrome coronarien, qui a mobilisé un groupe de travail pluridisciplinaire représentant les professions impliquées dans les différentes étapes de ces travaux.

Syndrome coronarien chronique : 7 points clés pour un parcours de soins optimal

L'objectif de ce document est de donner toutes les clés pour améliorer la collaboration et la coordination entre les nombreux professionnels de santé impliqués (médecins généralistes, cardiologues, pharmaciens, infirmiers, diététiciens, kinésithérapeutes, enseignants d'activité physique adaptée, etc.), ainsi que les professionnels. impliqués dans des situations plus spécifiques (diabétologues, psychologues, médecins du travail).

DÉFIBRILLATEURS D'EXCELLENCE DANS LE MONDE : VISITEZ LE KIOSQUE ZOLL À EMERGENCY EXPO

Les 7 points clés pour améliorer les pratiques dans le syndrome coronarien chronique :

Diagnostic

Prescrire des tests diagnostiques complémentaires en tenant compte de la situation clinique du patient et du risque cardiovasculaire ;

En dehors du cadre aigu, n'effectuez pas d'angiographie coronaire en premier lieu à des fins diagnostiques ;

Évaluer systématiquement le risque d'événement cardiovasculaire grave une fois le diagnostic de syndrome coronarien chronique posé.

Traitement

Le traitement du syndrome coronarien chronique doit reposer sur un ajustement du mode de vie, une correction des facteurs de risque cardiovasculaire et un traitement par des doses optimales de statines et d'antithrombotiques ;

En dehors des situations d'urgence, n'envisager la revascularisation coronaire qu'en cas de symptômes invalidants ou de signes d'ischémie, malgré un traitement médical anti-angineux optimal.

Suivi

Organiser un suivi prolongé et coordonné des patients atteints du syndrome coronarien chronique afin de promouvoir et d'adapter le mode de vie, basé sur une éducation thérapeutique du patient, et un programme de rééducation cardiovasculaire.

Pour les patients qui travaillent, évaluer la difficulté du travail et les conditions de travail, et les adapter si nécessaire.

Des indicateurs pour assurer la qualité des soins aux patients

Sur la base de ce guide, la HAS a défini des indicateurs de qualité pour évaluer et améliorer la prise en charge des patients dans les principales phases de leur prise en charge : 16 indicateurs ont été définis, dont 9 mesurables à partir des données de l'Assurance Maladie, avec l'objectif d'un -année de stabilité de la maladie.

Ces indicateurs donnent à tous les professionnels de santé et organismes de régulation impliqués dans le parcours de soins les outils pour s'engager dans une démarche participative pour améliorer la qualité du parcours avec les patients.

Par ailleurs, ces indicateurs fourniraient un premier bilan national et régional de cette filière, en complément des données issues de la cartographie de l'assurance maladie coronarienne chronique.

Ils seront complétés par un guide d'utilisation des questionnaires de résultats mesurés par les patients (PROMS) identifiés dans la littérature scientifique.

app_357_guide_parcours_scc

Lire aussi:

Qu'est-ce que la bradycardie et comment la traiter

VIH et plaque coronarienne : une nouvelle implication cardiaque potentielle

La source:

A le français

Vous pourriez aussi aimer