COVID-19 au Nigeria, prévient le président Buhari: nous ne pouvons pas nous permettre une deuxième vague

COVID-19, la deuxième vague n'est pas seulement un phénomène qui concerne des pays européens comme l'Espagne, la France, la Grande-Bretagne ou l'Italie, mais aussi des pays africains comme le Nigéria.

COVID-19 au Nigéria, les déclarations du président:

Récemment, le président Muhammadu Buhari a averti ses compatriotes en utilisant des tons très clairs: le Nigéria ne serait pas en mesure de soutenir une deuxième vague de coronavirus, il est donc de leur responsabilité de faire tout son possible pour l'éviter.

Le président Buhari a écrit sur Twitter, dans son pseudo officiel, @MBuhari, en disant: «En regardant les tendances dans d'autres pays, nous devons faire tout notre possible pour éviter la deuxième vague de Covid-19 au Nigeria.

Nous devons nous assurer que nos cas, qui ont baissé, ne se lèvent pas. Notre économie est trop fragile pour résister à un autre cycle de blocus ».

Nigéria, les chiffres sur l'épidémie de coronavirus

En termes de chiffres, l'Afrique est plus vertueuse que l'Europe pour contenir l'épidémie de COVID-19, peut-être en raison d'une plus grande habitude de faire face aux problèmes liés à la propagation des virus (Ebola surtout, une bataille qui a duré des années).

Néanmoins, les chiffres sont également sérieux au Nigéria: le QUI rapporte qu'il y a 62,224 Nigérians covid +, et malheureusement 1,135 décès.

Cependant, 57,916 XNUMX des compatriotes du président ont été guéris du coronavirus.

Lire aussi:

Lire l'article italien

Vaccin COVID-19 prêt au Nigeria, mais le manque de fonds a bloqué sa production

Le Nigeria a développé un test rapide pour COVID-19: il fournit des résultats en moins de 40 minutes

ARASCA MEDICAL

Les commentaires sont fermés.