L'Ukraine a déclaré que les attentats «ultra-nationalistes» d'Euro 2016 étaient déjoués

L'homme a acheté des armes, notamment des mitrailleuses et des grenades propulsées par roquettes avant d'être arrêté à la frontière entre l'Ukraine et la Pologne.

La police ukrainienne a arrêté un Français qui, selon des responsables, préparait une série d'attaques terroristes avant et pendant Euro 2016.

L'homme âgé de 25, que suivait le service de sécurité de l'Etat ukrainien depuis décembre, a été découvert avec un arsenal d'armes et d'explosifs près de la frontière ukrainienne avec la Pologne, ont indiqué des officiers.

Il avait acheté cinq fusils semi-automatiques Kalachnikov et deux grenades anti-char propulsées par fusée. La police aurait également trouvé dans sa voiture des balles 5,000, des détonateurs 100 et 125kg (275lb) de TNT, ainsi que des cagoules et d'autres armes.

Des responsables ont déclaré que cet homme avait des vues d'extrême-droite ultra-nationalistes et envisageait d'attaquer des ponts, des chemins de fer, des synagogues et des mosquées, des bureaux des impôts et des autoroutes.

Une vidéo réalisée par la sécurité ukrainienne et posté sur YouTube aurait montré l'homme chargeant une fourgonnette blanche avec des armes avant d'être tiré hors du véhicule par des soldats.

La police française a déclaré n'avoir aucune preuve que l'homme ait des liens avec des groupes terroristes.

Le service de sécurité de l'Etat ukrainien (SBU) a déclaré l'avoir remarqué pour la première fois en décembre dernier, alors qu'il aurait tenté de "nouer des liens avec les troupes ukrainiennes sous prétexte de se porter volontaire". Ukraine est actuellement engagé dans un conflit avec des séparatistes soutenus par Moscou dans l'est du pays.

"Le Français a parlé négativement des politiques d'immigration de son gouvernement, de la propagation de l'islam et de la mondialisation", a déclaré un porte-parole du SBU. "Il a également déclaré qu'il voulait perpétrer des actes de terreur en signe de protestation."

Un communiqué a ajouté: «Le SBU a réussi à faire cesser les attaques terroristes 15 prévues au France juste avant et pendant le championnat européen de football. "

LIRE LA SUITE SUR LE GUARDIAN

 

Les commentaires sont fermés.