Yémen: Les inondations et les glissements de terrain aggravent les souffrances des communautés

Sanaa / Beyrouth, 28 April 2016: Les pluies abondantes ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans plusieurs régions du Yémen, déplaçant des personnes et détruisant des habitations et des moyens de subsistance. Les évaluations de la Société du Croissant-Rouge du Yémen indiquent que près de 30,000 sont touchés et que plus de maisons 1,000 sont détruites.

«Les communautés souffrent du conflit armé, de deux cyclones consécutifs et maintenant de fortes précipitations et des inondations, le tout en seulement un an. Les mécanismes d'adaptation ont été épuisés et les capacités de réaction de nos sections et de nos volontaires ont été mises à rude épreuve », a déclaré M. Fuad Al-Makhedhi, secrétaire général de la Société du Croissant-Rouge du Yémen.

Des communautés entières ont été isolées à la suite de routes inaccessibles et de glissements de terrain. Alors même que les inondations se sont atténuées, les eaux stagnantes ont été abandonnées, ce qui suscite des inquiétudes quant à la propagation du paludisme et de la dengue.

«Les gouvernorats les plus touchés sont Abyan, Amran, Hajjah et Hodeidah, où les besoins urgents comprennent de l'eau potable, de la nourriture, un abri, une assistance sanitaire et des articles d'hygiène. De concert avec nos partenaires du Mouvement, nous faisons de notre mieux pour rejoindre le plus rapidement possible les personnes dans le besoin », a ajouté M. Al-Makhedhi.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) soutiennent la Société du Croissant-Rouge du Yémen, dont les équipes sur le terrain sont à l'avant-garde des interventions d'urgence face aux défis humanitaires causés par cette crise la plus récente.

M. Pitambar Aryal, représentant par pays de la FICR pour la Fédération au Yémen, a déclaré: «En dépit des défis auxquels le pays est confronté, le Croissant-Rouge du Yémen a rapidement mobilisé des équipes et des ressources pour répondre aux besoins urgents qui ont suivi cette catastrophe récente. Lorsque tous les partenaires du Mouvement travaillent ensemble, cela permet aux équipes de volontaires du Croissant-Rouge d'avoir un impact beaucoup plus grand dans leur réponse. ”

Amran, Hanahah, Qarameshah et la montagne Al-Melh de Hodeidah, le district d'Al-Makhader d'Ibb et Wadi Shares de Hajjah sont parmi les endroits où des équipes du Croissant-Rouge ont fourni une assistance. Presque toutes les personnes 9,000 touchées par les inondations ont reçu des colis de vivres et les personnes 4,000 déplacées par la montée des eaux ont reçu des produits de première nécessité, notamment des articles d'hygiène.

«Alors que les récentes pluies et les inondations soudaines ont exacerbé les souffrances des Yéménites, il est important de garder à l'esprit que le conflit dans le pays dure depuis un an et a bouleversé la vie des gens. C'est la principale cause des pertes en vies humaines et de l'augmentation des besoins humanitaires », a déclaré M. Alexandre Faite, chef de la délégation du CICR au Yémen.

La distribution des secours et l'évaluation continue des besoins à la suite de ces inondations se poursuivront, les activités humanitaires liées au conflit au Yémen étant menées parallèlement.

 

Les commentaires sont fermés.