Exercice Situation Multiples Victimes

0

Formation: un exercice situation multiples victimes pour les sapeurs-pompiers

 

Comme chaque année les sapeurs-pompiers du centre d’incendie et de secours de Figeac participent à une formation de maintien de leurs acquis dans le domaine du Secours d’Urgence à Personnes et du Secours Routier. Une première journée de formation, pour la moitié de l’effectif total des pompiers, s’est déjà déroulée; et un deuxième exercice du même type se déroulera le samedi 24 février afin que tous les personnels puissent bénéficier du même niveau de formation.

La formation se déroule sur la journée complète: la matinée est consacrée à des révisions des gestes et techniques de secours d’urgence, et l’après-midi à la mise en oeuvre d’une SMV (Situation Multiples Victimes).

 

Le scénario prévoye un accident de circulation concernant un véhicule ayant violemment percuté un abribus dans lequel était abritée une quinzaine de personnes. Après une première reconnaissance, les premiers intervenants ont dû prendre en charge plusieurs victimes incarcérées à l’intérieur du véhicule et de nombreuses victimes parmi les piétons avec des atteintes diverses.

 

L’exercice voit aussi le delenchement des moyens de secours: 2 VSAV (ambulances), 1 VSR (Véhicule Secours Routier), 1 chef de Groupe, 1 Module Poste Médical Avancé (tente, oxygène, lots nombreuses victimes….).

Dans le coeur de l’action

exercice SMV_1

Après avoir sécurisé la zone, les sapeurs-pompiers procédent à un premier repérage qui permit de réaliser les demandes de renfort nécessaires et de mettre en œuvre les premiers gestes salvateurs.

En parallèle, afin de dégager des victimes piégées dans leur véhicule, sont effectuées des opérations de désincarcération.

A distance, une autre équipe procéde au montage et à la mise en œuvre du poste médical avancé (PMA) qui doit ensuite accueillir les victimes prises en charge sur le chantier.

Alors que les deux occupants du véhicule sont extraits, l’ensemble des victimes, 20 au total, est accueilli au PMA.

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.