Femme chirurgienne et sexisme

0

Femme chirurgienne et sexisme : une lutte au quotidien. A l’heure où la féminisation de la médecine est en marche, la chirurgie reste la seule spécialité où la parité homme-femme peine à s’installer. Sur le Net, une chirurgienne australienne lançait un mouvement féministe afin de dénoncer le sexisme dans les blocs opératoires. Une campagne qui a reccueilli depuis un franc succès.

C’est à travers les réseaux sociaux et notamment le hashtag #ILookLikeASurgeon (je ressemble à un chirurgien), qui a déjà totalisé un nombre record de “tweet”, que ces femmes dénoncent le machisme des équipes et tentent de mettre à mal le vieux stéréotype de l’homme chirurgien assisté par la jeune infirmière.

“Tous les jours je me fais appeler Stéphanie alors que les hommes se font appeler Docteur“. On est en 2015, réveillez-vous ! “, confie cette jeune chirurgienne.  “Quand on me demande ‘Etes-vous infirmière ?’ Je réponds : non, je suis chirurgienne, mais merci du compliment !”, explique une autre.

Les chirurgiennes se mettent en scène à travers des photos, des événements où elles sont récompensées pour leur travail, afin de se soutenir mutuellement et faire changer les mœurs.

Inciter les étudiantes en médecine à devenir chirurgien

En France, alors que la moitié des médecins sont maintenant des femmes, elles ne représentent qu’à peine 16,8% en chirurgie générale ! L’autre but de cette campagne est d’encourager davantage d’étudiantes en médecine à choisir cette spécialité, malgré les difficultés, qu’elles soient physiques ou sociétales.

En effet, les femmes hésitent souvent à s’engager dans cette voie et les hommes à leur laisser de la place ; mais les mentalités changent, surtout au sein de la nouvelle génération. Ce mouvement s’inscrit dans la lignée de celui d’#IlooklikeAnEngineer qui tente également de fédérer les femmes ingénieures.

Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.