Fusillade sur les Champs-Élysées : le déroulé des faits

0

Hier soire, aux alentours de 21, sur la célèbre avenue des Champs-Elysées, à Paris, a seulement trois jours de l’élection présidentielle, un policier a été tué et deux autres grièvement blessés lors d’une fusillade. L’assaillant a été tué et l’organisation Etat islamique a revendiqué l’attaque.

La fusillade est survenue pendant le dernier grand oral télévisé des onze prétendants à l’Elysée, avant la clôture officielle, vendredi à minuit, de la campagne. La semaine avait déjà été marquée par l’arrestation à Marseille de deux hommes soupçonnés d’avoir planifié des attentats imminents.

Un policier tué, l’assaillant abattu par un tir de riposte

L’assaillant a tiré sur des policiers stationnés dans un véhicule « en surveillance statique » sur l’avenue des Champs-Elysées. L’un d’entre eux a été tué et deux autres blessés; aussi une passante a également été touchée.

Ce sont des policiers de la 32compagnie d’intervention de la direction de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris (DOPC) qui ont été visés. L’assaillant a été abattu par un tir de riposte.

L’organisation Etat islamique revendique l’attaque

L’EI a rapidement revendiqué l’attaque par le biais de son organe de propagande Amaq. De son côté, le parquet de Paris a saisi la section antiterroriste de la police judiciaire ainsi que la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) d’une enquête en flagrance.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.