Le point sur la réorganisation des urgences médicales au Maroc

0

En Maroc le lancement du plan SAMU a été donné le 5 mars 2013, aujourd’hui, en 2018, qu’est-que peut-on dire sur la réorganisation des urgences médicales?

En partant des objectives de réorganisation de la gestion des urgences lancé par le Ministere de la Santé du Maroc, Emergency Live vous reconte aussi la temoignage d’un ambulancier que tous les jours se confronte avec ces problèmes.

Les bonnes intentions du Ministere de la Santé

  • Mesure 1 : Réorganisation des urgences médicales selon une filière à trois niveaux de recours
    • urgences médicales de proximité
    • urgences médico-hospitalières de base
    • urgences médico-hospitalières complètes
  • Mesure 2 : Développement de l’urgence médicale de proximité
  • Mesure 3 : Renforcement des urgences médico-hospitalières
  • Mesure 4 : Développement des pôles d’urgences médicales spécialisées
  • Mesure 5: Le renforcement de la disponibilité, de l’accessibilité et de la traçabilité des médicaments et des dispositifs médicaux vitaux au niveau des filières de soins urgences
  • Mesure 6 : Développement du système d’information des urgences
  • Mesure 7 : Elaboration et mise en place de protocoles et procédures de prise en charge des urgences médicales
  • Mesure 8 : Renforcement des effectifs et des compétences des ressources humaines
  • Mesure 9 : Promotion de la formation continue
  • Mesure 10 : Mise en place et organisation du Réseau Intégré de Soins d’Urgence Médicale (RISUM)

Dans le coeur du secours: la temoignage d’un ambulancier

Tout se que tu crois il n’a pas réalisé au Maroc, on a un manque de respet pour les ambulanciers même dans la route on n’a aucun avantage pour passer les premieres, même si tu allume les feux de détresse, les responsables ils ont foux de nous, ils nous conte juste des chauffeurs et des esclaves.

L’idée de créer SAMU n’est pas encore étendue à tout le Maroc. Je travaille dans un hôpital provincial et n’ai pas de SMUR. Actuellement il y a deux vehicule dans l’hôpital provincial est cinq techniciens ambulanciers; mais un seule ambulance sur lequel nous travaillons.

Parmi les problèmes il y a une pénurie de ressources humaines et certains diplômés sont toujours au chômage. En effet, la majorité des quelques diplômés sont employés dans le cadre de la collection

En faite tous ce que j’ai obtenue a mon formation il n’existe pas en réalité en plus pas des tenues des ambulanciers de travail. Moi j’espère pour travailler  en étranger pour développer est changé la culture est les idées par ce que en Europe la loi qui protège les droits d’hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.