Séisme aux Philippines, plus de 100 morts

0

Le bilan des victimes du séisme de magnitude 7.1 advenu aux Philippines est arrivé à 144 pendant la journée de mercredi.

Le séisme, qui a eu lieu mardi, a blessé 291 personnes et effrayé de nombreuses personnes pendant la célébration d’une fête religieuse. En effet, la journée de mardi marquait le début de la fête islamique de Eid Al-Adha.

La majeure partie des dommages a été enregistrée dans la province de Bohol.

Plus de 20 personnes sont encore portées disparues et les autorités sont en train d’analyser les déclaration des personnes restées coincées sous les décombres des bâtiments.

L’épicentre du séisme a été enregistré à 620 kilomètres de Manille, en direction du sud-est, près de Catigbian, à une profondeur de 20 kilomètres, selon les données de l’Institut d’études géologiques des États-Unis. Les organes de contrôle des catastrophes sur le territoire avait attribué à la secousse une magnitude de 7.2 légèrement plus élevée par rapport à l’estimation américaine.

Selon le Centre d’alerte anti tsunami, il n’y a pas eu de véritable risque de tsunami : « d’habitude, les séismes de cette portée provoquent un tsunami dans un rayon de 100 km autour de l’épicentre de la secousse ».

Le touriste Robert Micheal Poole était à vélo quand la secousse a fait trembler le sol, ouvrant une large faille juste devant lui. « La secousse a été très forte », affirme-t-il, « je vis à Tokyo et maintenant je suis habitué aux tremblements de terre, mais celui-ci a été vraiment très fort. Beaucoup de personnes sont sous le choc. » L’homme a ensuite réussi à se déplacer après la secousse pour constater les dégâts provoqués par le séisme, comme l’éffondrement complet d’une église. « Heureusement, même si aujourd’hui était un jour de célébration religieuse, la secousse a eu lieu à un moment où il n’y avait personne dans l’église », conclut Poole.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.