Ubérisation de la santé: l’Ordre des médecins réagit

0

Dépassé par l’offre de soin « ubérisée », l’Ordre des médecins réagit

Authors: Jean-Bernard Gervais

Paris, France (MEDSCAPE)– L’ubérisation de la santé n’est plus une vue de l’esprit mais bel et bien une réalité. Depuis plusieurs mois, des sociétés privées développent des offres de téléconseil médical, sans que ces dernières ne soient prises en charge par la sécurité sociale. Et pour cause : elles échappent à la réglementation actuelle. La polémique a enflé lors de la mise en ligne d’un site, deuxiemeavis.fr, en décembre dernier. Sur sa page d’accueil, les créateurs du site affichent leurs ambitions : « Deuxiemeavis.fr permet aux patients d’obtenir un deuxième avis médical, en moins de 7 jours, auprès de médecins qui ont un très haut niveau d’expertise sur leur maladie. Le service est également ouvert aux médecins qui peuvent soumettre des demandes ». Contre ce deuxième avis, le site demande un versement de 295 euros, non pris en charge par la sécurité sociale. Deux complémentaires ont cependant signé un accord avec le site pour la prise en charge financière de ce service médical.

L’ubérisation c’est quoi? Lire l’article

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.