Un bilan de santé en soufflant dans un smartphone

0

Un groupe de chercheurs italiens de l’Université de Messine, dirigé par les professeurs Giovanni Neri et Nicola Donato, est en train de mettre au point un système qui pourrait être opérationnel dans environ 4 ans, avec un financement de 90 mille dollars de la part de l’Institut des Technologies Avancées Samsung.Présenté à l’Université de Messine à l’occasion du Global Research Outreach (GRO) Program de Samsung, le projet a été appelé Safety :il s’agit d’un dispositif électronique installé sur un smartphone qui « capturera » le souffle d’une personne pour fournir des informations en temps réel sur ses conditions de santé.

L’Université de Messine è l’unique en Italie à avoir été sélectionnée en 2013 pour prendre part au programme mondial GRO.

Le projet Safety prévoit la réalisation et la mise au point d’un système d’analyse intégré dans un smartphone qui permettra d’analyser l’état de santé de l’utilisateur en temps réel.Cela sera possible grâce à des marqueurs présents dans le souffle, qui fourniront des informations qui permettront de diagnostiquer plusieurs maladies comme le diabète, une inflammation des poumons ou une dysfonction hépatique.

« Le diagnostic sera possible grâce à de minuscules capteurs que nous devrons rendre presque invisibles pour pouvoir les insérer dans un smartphone » déclare Giovanni Neri.« Notre projet – ajoute le professeur Donato – est mené par les élèves des Doctorats de recherche et par les élèves de Licence et de Maîtrise.Nous souhaiterions développer les parties hardware et logicielles entièrement dans notre Université ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.