HSE refuse la négociation avec le syndicat PNA. Le service ambulancier national irlandais a déclenché une grève à la mi-décembre.

IRLANDE - Les équipes d’ambulances ont déclenché une grève ce mois-ci à la suite d’un conflit sur l’affiliation à un syndicat. Selon l'Association des infirmières et infirmiers psychiatriques (PNA), ses ambulanciers - ambulanciers paramédicaux, techniciens paramédicaux et techniciens médicaux d'urgence - organiseront une grève nationale d'une journée le mercredi 12 décembre.

Il est allégué que le responsable des services de santé refuse de négocier avec le syndicat lorsqu'il représente la branche des ambulances ou de faire des retenues salariales sur les cotisations syndicales. Ce phénomène n’est pas seul, car on pense qu’il pourrait concerner d’autres branches des secteurs de la santé et de l’industrie.

Les membres de 500 qui ont adhéré à l’Association nationale des représentants du service ambulancier à 2010 sont représentés par la PNA, tandis que Siptu représente un autre employé 1,300 du service d’ambulances. Ces derniers ne sont pas impliqués dans la grève.

Pete Hughes, secrétaire général de PNS, a assuré que cette grève était le symbole d'une sérieuse escalade du conflit causé par le HSE et que le syndicat avait plusieurs fois demandé à le résoudre. Le personnel des ambulances a le seul moyen de démontrer sa déception et c'est frappant.

Sinead McGrath, président national de la branche PNA (NASRA), a déclaré qu'il était «scandaleux» pour le HSE de continuer à forcer les membres du personnel des ambulances de la PNA à adhérer à un autre syndicat dont ils ont clairement fait savoir qu'ils ne voulaient pas être membres. Dans le contexte des nombreux défis auxquels les services de santé irlandais sont confrontés cet hiver, le public, et en fait les politiciens, devraient être extrêmement préoccupés par le fait que le HSE force de force ce conflit inutile avec le personnel des ambulances.

Et il a également déclaré: «Le HSE refusant de permettre au personnel des ambulances d'être représenté par l'ANP, devrait être conscient du fait que cela compromet le fonctionnement du service d'ambulances, qui dépend fortement de nos membres pour effectuer des quarts supplémentaires.

La grève débutera à 7am le mercredi X décembre 19 et se poursuivra jusqu’à 5pm ce jour-là.