Rapport sur les catastrophes dans le monde 2015 - Les acteurs locaux sont la clé pour des stratégies efficaces

La Croix-Rouge vietnamienne célèbre la Journée internationale de la réduction des risques de catastrophe et publie le Rapport sur les catastrophes dans le monde, 2015

Par Ly Nguyen, FICR

C'était un mardi matin. Normalement, Truong Thanh Truat, de la commune de Hoang Tin dans le district de Hoang Hoa au Vietnam, se rendait pour effectuer son travail quotidien de pêcheur. Mais hier, c'était différent, puisqu'il a participé à l'exercice de simulation de réponse à la catastrophe sur la plage de Hoang Hoa.

La simulation faisait partie d'un événement public organisé pour célébrer la Journée internationale de la réduction des risques de catastrophe (13) en octobre et pour lancer le Rapport sur les catastrophes dans le monde, 2015, dans la province de Thanh Hoa, au Vietnam. L’événement était organisé par la Croix-Rouge vietnamienne, en collaboration avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), le Département de la prévention et du contrôle des catastrophes naturelles et le Comité directeur du Nord-Ouest.

Près de représentants de 200 de la Croix-Rouge vietnamienne, du Département de la prévention et du contrôle des catastrophes naturelles, du Comité directeur du Nord-Ouest, de la Croix-Rouge laosienne, de la FICR, du Comité international de la Croix-Rouge, de la Croix-Rouge espagnole, du La Croix, les autorités du district et des organisations de masse comprenant la police, l'armée, le comité populaire, des volontaires de la Croix-Rouge et des membres de la communauté ont assisté à l'événement.

C'est la deuxième année que la Croix-Rouge vietnamienne organise le lancement du Rapport sur les catastrophes dans le monde. Le rapport est une publication de premier ordre de la FICR commandée chaque année depuis 1993. Son objectif est de mettre en évidence les défis, les tendances et les innovations en matière de réduction des risques de catastrophe et de gestion de crise à l'aide de recherches factuelles.

Avec le thème de cette année, Focus sur les acteurs locaux, la clé de l'efficacité humanitaire, le Rapport sur les catastrophes dans le monde examine la relation complexe entre les acteurs locaux et internationaux dans la réponse aux crises. Il présente des arguments en faveur de la localisation de l'aide et de partenariats plus équitables entre les organisations locales et leurs homologues internationaux.

«Nous savons que les acteurs locaux sont toujours les premiers à répondre aux urgences», a déclaré Anne Leclerc, chef de la délégation régionale de la FICR en Asie du Sud-Est, lors de son discours à l'événement. «Les acteurs locaux déterminent l'efficacité de toute opération autant, sinon plus, que leurs partenaires internationaux. Par conséquent, ils doivent être au centre de la réponse. Et ils doivent également être au centre des efforts humanitaires et de développement. "

Le fait que l'événement ait été organisé dans le district et implique la participation de membres de la communauté et de volontaires de la Croix-Rouge reflète le thème de l'IDRR de cette année, Knowledge for life, ainsi que l'engagement de la Société nationale de promouvoir la participation de la communauté aux situations d'urgence. le travail de développement.

«Le Vietnam a été choisi pour lancer le Rapport sur les catastrophes dans le monde 2015, non seulement parce que c'est un pays touché par les catastrophes naturelles et le changement climatique, mais aussi parce que la Croix-Rouge du Viet Nam joue un rôle de plus en plus important dans le renforcement des capacités des communautés locales pour les catastrophes et pour aider les autorités locales et les agences concernées à faire face aux catastrophes », a déclaré Doan Van Thai, vice-président et secrétaire général de la Croix-Rouge du Viet Nam. "Investir dans la réduction des risques de catastrophe au niveau communautaire et contribuer à la résilience des communautés fait partie des priorités de la Société nationale."

Le Vietnam est l'un des cinq pays les plus touchés par le changement climatique. Chaque année, le pays subit une moyenne d'inondations et de tempêtes allant de 10 à 15. Rien que dans 2013, le nombre d'inondations et de tempêtes dans le pays a atteint le record de 14 en années 10, touchant plus d'un million de personnes.

REGARDEZ ICI À PROPOS DU RAPPORT MONDIAL SUR LES CATASTROPHES

[document url = ”http://ifrc-media.org/interactive/wp-content/uploads/2015/09/1293600-World-Disasters-Report-2015_fr.pdf” width = “600” "height =" 720 "]

Les commentaires sont fermés.