Gestion avancée des voies aériennes sur le terrain

Dr. Mario Rugna

Cher collègue, quel que soit l'intubateur que vous soyez, occasionnel ou régulier, n'hésitez pas à soumettre vos commentaires sur le plan et êtes également libre, si vous le jugez utile, de l'utiliser et de le partager. Ce sera apprécié.

Après une discussion sur qui est le propriétaire du voie aérienne (voir les commentaires sur le post Paralytic est la réponse sur Blog EMPills) J'ai trouvé ce commentaire:

Je dois admettre que je suis un intubateur occasionnel. Je gère quelque chose comme 10 voies aériennes par mois, ils sont tous "non-conventionnel", (pas de salle d'opération, pas de possibilité de réveiller le patient, pas de possibilité d'appeler un expert), et généralement pas le temps d'évaluer aucun des indicateurs communs pour prédire les voies aériennes difficiles (le temps est souvent un problème rare dans les scénarios préhospitaliers terrestres ou aériens). La moitié des voies respiratoires que je gère sont CRASH, la moitié a besoin d'un RSI, alors, honte à moi, je suis aussi un «utilisateur d'agents paralytiques» occasionnel. J'ai donc désespérément besoin d'un plan ».

Mais lissen, j'en ai un!