Panama Papers, Mauvaise utilisation de l'identité de la Croix-Rouge: "Le CICR protégera sa réputation et son personnel"

Une récente couverture médiatique a laissé entendre que le nom du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) avait été utilisé de manière abusive pour désigner des sociétés et des fondations dans les "Panama Papers". Si ces allégations s'avéraient véridiques, l'organisation en serait sérieusement préoccupée et nous la condamnerions à fond.

Les activités humanitaires mondiales du CICR dépendent de la confiance, de la transparence et de la réputation de neutralité, d'impartialité et d'indépendance de l'organisation. Toute utilisation abusive ou abusive du nom du CICR pourrait avoir de lourdes conséquences sur le travail humanitaire vital que son personnel accomplit chaque jour, dans certains des lieux les plus dangereux et les plus inhospitaliers de la planète.

Le CICR tente actuellement d’établir plus de détails sur ces allégations. En fonction du résultat de ces enquêtes, le CICR n'hésitera pas à prendre les mesures nécessaires pour protéger sa réputation, son personnel et ses activités humanitaires dans le monde entier.

Nous sommes reconnaissants du soutien que nous avons reçu de ceux qui comprennent l’importance de protéger notre nom et notre réputation afin que nous puissions continuer à sauver des vies et aider les personnes dans le besoin dans le monde entier.

Les commentaires sont fermés.