Un groupe de travail d'experts examine les progrès réalisés dans le financement des services de lutte antituberculeuse dans le secteur de la santé

Un groupe de travail composé de cadres supérieurs et d'experts des programmes nationaux de lutte contre la tuberculose, des ministères de la santé et des caisses de sécurité sociale a tenu sa première réunion en face-à-face le 27 d'octobre 2014 à Barcelone en Espagne pour examiner les goulots d'étranglement , opportunités et progrès dans la réforme du financement de la santé des interventions de prévention et de contrôle de la tuberculose dans la Région européenne de l’OMS. La réunion a été organisée par le Bureau du renforcement des systèmes de santé de Barcelone à l'OMS et s'est concentrée sur les impacts et les enseignements tirés des mécanismes de paiement.

Établissement du groupe de travail
Conformément à la mise en œuvre du plan d'action consolidé visant à prévenir et combattre la X / XDR-TB 2011-2015, les responsables du groupe Wolfheze / NTP sous la coordination de l'OMS / Europe ont créé le groupe de travail en mai 2013 avec les membres principaux pour une phase pilote choisie parmi Arménie, Biélorussie, Hongrie et Pays-Bas.

Études de cas
Lors de la réunion à Barcelone, des experts nationaux ont présenté des études de cas sur le financement de la santé pour les services antituberculeux, telles que:
- pratiques de partage des coûts aux Pays-Bas;
- un nouveau mode de paiement dans les hôpitaux arméniens, qui associe un budget global et des moyens de paiement par dossier;
- réforme du filtrage obligatoire et problèmes de mise en œuvre de la limitation du volume des services fournis en Hongrie;
- application d'incitations à la performance et de soutien aux patients dans les soins de santé primaires en Biélorussie.

Les études de cas seront finalisées dans un prochain rapport qui sera présenté aux ateliers Wolfheze sous 2015.

Le groupe de travail a également clarifié les moyens efficaces de déployer l'outil de production de comptes de la santé basé sur le système de comptes de la santé 2011.

Les responsables techniques de l'OMS ont contribué à la réunion avec des exposés et des contributions aux discussions. Une délégation de haut niveau d'Ouzbékistan, composée du premier vice-ministre de la Santé et du vice-président du parlement à Karalpakastan, a participé à la réunion en qualité d'observateur.

read more

Les commentaires sont fermés.