Road to 2015 Guidelines: Compression thoracique uniquement RCP vs RCP conventionnelle

ilcor_400x400Système d'évaluation et de révision des preuves scientifiques ILCOR
Questions ouvertes au public
Date de clôture - Février 28, 2015
Question page ICI

Parmi les adultes en arrêt cardiaque hors d'un hôpital (P), les compressions thoraciques (sans ventilation) effectuées par des laïcs non formés / entraînés (I), par rapport aux compressions thoraciques avec ventilation (C), changent la survie avec des fonctions neurologiques / fonctionnelles favorables résultats à la sortie, jours 30, jours 60, jours 180 ET / ou année 1, survie uniquement à la sortie, jours 30, jours 60, jours 180 et / ou années 1, ROSC, performances de RCP du visiteur, qualité du RCP (O)?

Les informations fournies sont actuellement au format PROJET et ne constituent PAS une version FINALE.
Consensus sur la science:
Pour «la survie à un an avec un résultat neurologique favorable», nous avons identifié des preuves de très faible qualité (déclassées pour le risque de biais, d’indirectité et d’imprécision) tirées d’un essai observationnel (Iwami 2007 2900) incluant des patients 1327 ne montrant aucune différence significative entre CPR standard (OU 0.98, 95% CI: 0.54, 1.77).

Pour "survie en jours 30 avec résultat neurologique favorable"Nous avons identifié de très bonnes preuves de qualité (déclassées pour le risque de biais et indirectes) issues d'études observationnelles 4 (Kitamura 2010 293, Kitamura 2011 3, Ong 2008, SOS-Kanto 119 2007) n'enregistrant que des patients 290 ne montrant pas de différence significative entre la compression et la norme CPR. Trois ECR de preuves de qualité modérée (chacun évalué de manière indirecte) n'ont démontré aucune différence significative entre les résultats de compression uniquement la RCP et la RCP standard pour la survie à 40,646d (Svensson 30 2010, OU 434 1.24% IC: 95-0.85), évacuation avec résultat neuro favorable ( Rea 1.81 2010 OU 423 1.25% CI 95-0.94) et sortie de l'hôpital (Hallstrom 1.66 2000 OU 146 1.4% CI: 95-0.88).

Pour "survie en jours 30«Nous avons identifié des preuves de très faible qualité (rétrogradé pour le risque de biais et d'indirectisme) provenant d'études observationnelles 2 (Bohm 2007 2908, Holmberg 2001 511) incluant des patients 11,444 ne démontrant aucune différence significative entre la compression et la RCP standard.

Pour "survie en jours 14"Nous avons identifié des preuves de faible qualité (rétrogradé pour le risque de biais indirect) de l'étude observationnelle 1 (Bossaert 2007 2908) incluant des patients de 829 ne démontrant aucune différence significative entre la compression uniquement et la RCP standard (OU 0.76% CI: 95-0.46).

Pour "survie à la sortie avec résultat neurologique favorable«Nous avons identifié des preuves de très faible qualité (déclassées pour le risque de biais, d'incohérence et d'indirectité) provenant d'études observationnelles 3 (Bobrow 2010 1447, Olasveengen 2008 214 et Panchal 2013 435) ne montrant aucune différence significative entre les patients sous 2195 et la RPC standard.

Pour "la survie pour décharger«Nous avons identifié des preuves de très faible qualité (déclassées pour le risque de biais, d'incohérence et d'indirectité) provenant d'une étude observationnelle 2 (Gallagher 1995 1922, Mohler 2011 822), démontrant l'absence de patients recrutés par 2486 ne démontrant aucune différence significative entre la compression et le RCP standard.

Les informations fournies sont actuellement au format PROJET et ne constituent PAS une version FINALE.

Recommandation de traitement:

Nous recommandons à tous les sauveteurs de effectuer des compressions thoraciques pour tous les patients en arrêt cardiaque (recommandation forte, preuves de qualité moyenne) Nous recommandons les compressions thoraciques uniquement aux non-initiés répondant aux victimes d'un arrêt cardiaque (recommandation forte, preuves de faible qualité). Nous suggérons de faire des compressions thoraciques seules pour les laïcs entraînés s’ils sont incapables de réaliser des manœuvres respiratoires et respiratoires chez les victimes d’un arrêt cardiaque (recommandation faible, preuves de très faible qualité). Nous suggérons d’ajouter des ventilations aux laïcs formés qui sont capables de faire de la RCP avec ventilation et qui sont disposés à le faire (recommandation faible, preuves de très faible qualité). Cette recommandation attribue une valeur relativement élevée à l'évitement des dommages de [1] (ne pas effectuer de RCP ou de compressions thoraciques et ventilations inefficaces) et de [2] simplifier la logistique de réanimation, au bénéfice potentiel d'une intervention de ventilations et de compressions de routine.

Question page ICI

Les commentaires sont fermés.