Les survivants de l'AC avec de bons résultats neurologiques montrent des altérations considérables du fonctionnement de la mémoire

gr1Auteurs: Patrick Sulzgruber, Andreas Kliegel, Cosima Wandaller, Thomas Uray, Heidrun Losert, Anton N.Laggner, Fritz Sterzcorrespondenceemail, Matthias Kliegel
Reçu: Août 13, 2014; Reçu sous forme révisée: October 14, 2014; Accepté: novembre 4, 2014; Publié en ligne: November 25, 2014

Publié sur le Journal de réanimation en novembre 2014

Introduction: L’hypoperfusion cérébrale globale ou régionale causée par un accident vasculaire cérébral, une lésion cérébrale traumatique et même un pontage coronarien (CABP) sont des effecteurs bien connus pour divers types de dysfonctionnement des performances cognitives, y compris les déficits de la mémoire.1 – 3 les effets des arrêts cardiaques sur les performances cognitives ont été ciblés. L’échelle des catégories de performance cérébrale (CPC) est un outil bien établi d’évaluation des dommages neurologiques après un arrêt cardiaque et décrit les capacités mentales des patients à partir de CPC 1 (= retour à une performance cérébrale normale)

[document url = ”https://dl.dropboxusercontent.com/u/27913201/Pdf/PIIS0300957214008296.pdf” width = ”600 ″ height =” 800 ″]

Les commentaires sont fermés.