Le virus Zika, l'ONU et l'OMS pourraient décider d'une urgence sanitaire mondiale

(AP) - L'Organisation mondiale de la Santé a annoncé la convocation lundi d'un comité d'urgence chargé de décider si l'épidémie de virus Zika devrait être déclarée urgence sanitaire internationale.

Lors d'une réunion spéciale tenue jeudi à Genève, la Dre Margaret Chan, Directrice générale de l'OMS, a déclaré que le virus, lié aux anomalies congénitales et aux problèmes neurologiques, "se propageait de manière explosive".

Le virus Zika a été détecté pour la première fois dans 1947 et n'a provoqué qu'une maladie bénigne pendant des décennies. Mais Chan a noté que "la situation actuelle est dramatiquement différente".

Selon le Centers for Disease Control des États-Unis, le virus Zika est maintenant présent dans plus de pays 20, principalement en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Selon Chan, bien qu'il n'y ait pas de preuve définitive que le virus Zika soit responsable d'une augmentation du nombre de bébés nés avec une tête anormalement petite au Brésil, "le niveau d'alarme est extrêmement élevé". Elle a également évoqué une possible relation entre l'infection à Zika. et syndrome de Guillain-Barré, qui peut provoquer une paralysie temporaire.

"Les liens possibles, que l'on soupçonnait depuis peu, ont rapidement modifié le profil de risque de Zika, qui est passé d'une menace légère à une proportion alarmante", a déclaré Chan.

Il n’existe aucun traitement ni vaccin spécifique contre Zika, qui est lié à la dengue - les scientifiques luttent depuis des années pour mettre au point un vaccin contre la dengue mais n’ont pas réussi à créer un vaccin viable jusqu'à présent.

L'agence de santé des Nations Unies a déclaré pour la dernière fois une urgence internationale concernant l'épidémie dévastatrice d'Ebola 2014 en Afrique de l'Ouest, qui a tué plus de 11,000.

[document url = ”http://www.who.int/ihr/procedures/en_ihr_ec_faq.pdf?ua=1 ″ width =” 600 ″ height = ”680 ″]

Les commentaires sont fermés.