INTERSCHUTZ 2015: l'humain dans le travail d'équipe avec des robots

Hanovre / Allemagne. À l'INTERSCHUTZ 2015, les entreprises montrent des équipement et projets de recherche. Hanovre: sur terre, en mer ou dans les airs - les drones et robots radiocommandés se frayent un chemin dans l'avenir des services d'incendie. Ils sont l'un des principaux attraits des visiteurs professionnels à l'INTERSCHUTZ 2015. Les pompiers de Dortmund et différentes autres entreprises démontrent comment la technologie moderne peut être utilisée sans mettre en danger la vie humaine.

Le minuscule véhicule présenté par la firme française Nexter Robotics, qui ne pèse que quatre kilogrammes, peut être associé à différentes extensions, des détecteurs de matériel radioactif, des caméras infrarouges et même des microphones. Cela lui permet de prendre diverses mesures ou même de permettre aux pompiers de parler aux victimes d’accidents sur des terrains difficiles.

Sont également assiégés les Robots du projet de développement de la joint-venture franco-germano-chinoise appelée Gimaex, Scorpe et Grumman (Pavillon 33). «La vie est trop précieuse pour la mettre en danger inutilement», a déclaré un représentant du stand, en démontrant la flexibilité de l'équipement, qui ont entre autres de grands ventilateurs qui peuvent produire de la bruine jusqu'à 3 000 litres d'eau par minute. La taille de celui-ci en fonction de l'application prévue.

Les visiteurs ont été fascinés par le stand commun des pompiers de Hanovre (Hall 25 / D14) et des pompiers de Poznan (Pologne). Du long mètre 2.85 et du drone large 6.40 de PROTEUS-Systems. En revanche, le service des incendies de Dortmund présente des exemples de ce que l’on appelle un quadricoptère et explique l’objectif du projet de recherche TRADR de l’Institut de technologie de tir et de sauvetage (IFR), axé sur l’utilisation d’équipes composées de personnes, en partie autonomes. systèmes de robot pour examiner les questions liées à la sécurité.

Dirk Aschenbrenner, officier en chef des pompiers à Dortmund et président de la Vereinigung zur förderung des Deutschen Brandschutzes (vfdb): «Les robots Airborn nous aident à obtenir un aperçu rapide et efficace de la situation actuelle. Le plus grand avantage de cet équipement est qu'il peut travailler dans des conditions qui ne conviennent pas à l'homme, il peut mesurer des éléments tels que le rayonnement et peut également nous donner une image en trois dimensions de la zone. Plus vite nous pourrons recevoir des images détaillées, plus vite nous pourrons évaluer la situation actuelle ».

Les commentaires sont fermés.