Plus de personnes fuient en Mauritanie pour fuir l'insécurité dans le nord du Mali

RELIEFWEB.INT -

Source: Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés
Pays: Mali, Mauritanie

CAMP DE MBERA, Mauritanie, juillet 20 (UNHCR) - Près de 400, fuyant une recrudescence des combats dans le nord du Mali, ont cherché refuge en Mauritanie au cours des derniers mois.

La plupart des nouveaux arrivants demandeurs d'asile viennent de la région de Nampala. Depuis le début du conflit dans 2012, en grande partie…

CAMP DE MBERA, Mauritanie, juillet 20 (UNHCR) - Près de 400, fuyant une recrudescence des combats dans le nord du Mali, ont cherché refuge en Mauritanie au cours des derniers mois.

La plupart des nouveaux arrivants demandeurs d'asile viennent de la région de Nampala. Depuis le début du conflit à 2012, principalement entre les combattants Touareg du MNLA et les forces gouvernementales, les habitants de cette région ont souvent été pris entre deux feux.

"La peur nous a amenés à partir", a expliqué Aminata, l'une des nouvelles arrivantes. "Nous nous sommes rendus à Fassala - le point d'entrée officiel des réfugiés maliens en Mauritanie - dans un petit camion avec d'autres familles de la région".

À son arrivée à Fassala, Aminata, une mère de son 20s récent, et sa famille ont reçu une assistance des autorités mauritaniennes qui ont pris contact avec le HCR. Après un filtrage préalable minutieux de la population afin d'identifier les personnes ayant des besoins spécifiques, l'agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a pris des dispositions pour leur transfert vers le camp de Mbera.

"Dans le camp, nous avons reçu un abri, de la nourriture, de l'eau, des ustensiles de cuisine et des matelas", a ajouté Aminata.

Une grande partie du territoire du nord du Mali est revendiquée par différents groupes rebelles. Dernièrement, la région a connu une nouvelle recrudescence des combats.

Les chiffres du HCR montrent que le nombre de nouveaux arrivants depuis la fin avril est désormais 395, bien que d'autres qui ne sont pas encore enregistrés puissent également être arrivés.

Le camp de Mbera est situé à 50 km de la frontière malienne. Au cours de la journée, les températures atteignent 45 en degrés Celsius. Cependant, alors que le soleil commence à se coucher lentement, les enfants envahissent les rues poussiéreuses en jouant avec des bâtons de bois et des ballons de football improvisés.

Le camp, qui a été construit en juin 2012, accueille à présent presque des réfugiés maliens 50,000 qui ont accès à des services essentiels tels que l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement, le logement et l’énergie.

Ils reçoivent des rations mensuelles et des articles de secours comme des nattes, des seaux et des ustensiles de cuisine. En outre, le HCR et ses partenaires exécutent divers programmes tels que des cours de formation professionnelle et d’alphabétisation, soutiennent les petites entreprises des réfugiés et facilitent l’accès aux activités de jardinage pour renforcer leur autonomie.

Par Sébastien Barrit Laroze

de ReliefWeb Headlines http://bit.ly/1MDZyyj
via IFTTT