Le Croissant-Rouge arabe syrien achève l'évacuation de civils de 29 qui avaient cruellement besoin de soins médicaux d'urgence à Ghouta Est

Damas / Beyrouth / Genève, 29 décembre 2017-Les volontaires du Croissant-Rouge arabe syrien et le personnel du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont transféré avec succès des personnes atteintes de 29 gravement malades de Ghouta oriental, près de Damas. Les patients et leurs familles ont été transférés dans des hôpitaux de Damas où ils seront soignés.

Under-Siege-Syria039s-Eastern-Ghouta-696x619Parmi les enfants transférés au cours de l'opération de trois jours, il y avait des enfants 17, ainsi que six femmes et six hommes. Tous souffrent de diverses maladies potentiellement mortelles qui nécessitent des soins et un traitement hospitaliers avancés.

 

"Nous avons planifié cette opération et attendons un accès sécurisé.», A déclaré M. Khaled Hboubati, président du Croissant-Rouge arabe syrien. “Maintenant, nos volontaires ont pu transférer personnes atteintes de maladies chroniques mettant en jeu le pronostic vital et de blessures graves pouvant consulter un médecin Nous tenons à remercier toutes les parties concernées, en particulier nos partenaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le CICR et le Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). »

 

Fin décembre, Francesco Rocca, président de la FICR, s'est rendu en Syrie et a rencontré de hauts responsables gouvernementaux. M. Rocca a souligné la nécessité d'accroître l'accès régulier, sûr et sécurisé des volontaires du Croissant-Rouge aux communautés démunies en Syrie et de faciliter le transfert des personnes gravement malades vers des hôpitaux où elles peuvent recevoir des soins médicaux.

 

"J'espère que cette évacuation sera suivie de nombreuses livraisons de secours et d'assistance médicale aux personnes dans le besoin. Je tiens à remercier toutes les personnes impliquées dans cette évacuation qui est un signe d'espoir pour les personnes dans le besoin, à l'intérieur de Ghouta et dans toutes les zones difficiles d'accès, A déclaré M. Rocca.

 

«L’évacuation a été une étape positive pour mettre fin à l’immense souffrance de certaines personnes à Ghouta Est, notamment des enfants qui n’ont qu’un accès limité à des soins médicaux vitaux. Mais il reste encore beaucoup à faire. Les besoins des civils doivent venir en premier, que ce soit à Ghouta ou ailleurs en Syrie, et l'accès à l'aide devrait être autorisé de manière plus régulière et sans conditions ", Marianne Gasser, chef de la délégation du CICR pour la Syrie, a déclaré.

 

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge travaille ensemble en Syrie pour soutenir le Croissant-Rouge arabe syrien, qui est le plus important fournisseur de services humanitaires en Syrie. Plus de volontaires actifs 7,800 distribuent des secours à plus de X millions de personnes chaque mois.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.