Un responsable des secours de l'ONU appelle à l'arrêt des attaques contre les travailleurs humanitaires en République centrafricaine

L’accès humanitaire continue d’être entravé par diverses contraintes dans le pays, notamment la violence à l’égard des civils et des travailleurs humanitaires.

(Bangui, juillet 22, 2015): Le Coordonnateur humanitaire par intérim, Marc Vandenberghe, et l'ensemble de la communauté humanitaire en République centrafricaine (RCA) condamnent fermement l'attaque contre un convoi de nourriture du Programme alimentaire mondial (PAM) pour les populations touchées par la crise à 18 Juillet, à 20 km de Baboua, dans la partie nord-ouest de la région.

Un convoi de camions de véhicules 20 escorté par les soldats de la paix de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a reçu des coups de feu qui ont mortellement blessé le conducteur et son véhicule a immédiatement fait l'inverse, causant des blessures à d'autres passagers. La communauté humanitaire exprime ses plus sincères condoléances à la famille de la victime et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

"Je condamne la violence et appelle tous les belligérants à respecter et à protéger les travailleurs humanitaires qui assistent des milliers de personnes touchées par le conflit dans le pays", a déclaré M. Vandenberghe. "La situation humanitaire dans l'ouest du pays est préoccupante et les principes de neutralité, d'indépendance et d'impartialité et les règles du droit international humanitaire doivent être respectés."

L’accès humanitaire continue d’être entravé par diverses contraintes dans le pays, notamment la violence à l’égard des civils et des travailleurs humanitaires. La recrudescence des attaques armées sur la principale route d’approvisionnement 1 depuis l’ouest du pays menace la continuité des activités humanitaires dans le pays.

La communauté humanitaire lance un appel urgent à toutes les personnes impliquées dans les affrontements pour qu'ils s'abstiennent d'attaquer les travailleurs humanitaires et leur permettent de faire leur possible. emplois et sauver des vies en toute sécurité dans le pays.

de ReliefWeb Headlines http://bit.ly/1LEyzDS
via IFTTT