Le point sur le MERS-CoV en Arabie Saoudite

Entre 18 et 21 August 2015, le point focal national RSI du Royaume d'Arabie saoudite a notifié à l'OMS l'existence de 29 de nouveaux cas d'infection par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), y compris la mort de 6. Vingt-quatre (24) de ces cas signalés sont associés à une flambée de MERS-CoV actuellement survenue dans un hôpital de la ville de Riyad. L'un (1) de ces cas signalés est associé à une éclosion moins importante de MERS-CoV, actuellement survenue dans un autre hôpital de la ville de Riyadh.

La recherche des contacts des contacts du ménage et des soins de santé est en cours pour ces cas. Le point focal national RSI pour le Royaume d'Arabie saoudite a également notifié à l'OMS le décès du cas 1 MERS-CoV signalé dans un précédent document DON daté du mois d'août du 21 en août (cas n ° 6). À l'échelle mondiale, depuis septembre, 2012 a été notifié à l'OMS des cas d'infection confirmés par 1,461 confirmés en laboratoire par MERS-CoV, y compris au moins des décès liés à 514.

Le virus MERS-CoV est un nouveau membre du groupe bêta du coronavirus. Ce virus est distinct du coronavirus du SRAS et du coronavirus commun froid et des bêtacoronavirus humains endémiques connus HCoV-OC43 et HCoV-HKU1. Jusqu'au 23 May 2013, le MERS-CoV était souvent désigné comme un virus ressemblant au SRAS, ou simplement comme le nouveau coronavirus, et il a été appelé tôt sous le nom de "SARS en Arabie saoudite". Le premier cas confirmé a été signalé en Arabie saoudite, 2012. Le docteur Ali Mohamed Zaki, un virologue égyptien, a isolé et identifié un coronavirus inconnu dans les poumons de l'homme. Le Dr Zaki a ensuite publié ses conclusions sur 24 September 2012 sur ProMED-mail. Les cellules isolées ont montré des effets cytopathiques (CPE), sous forme d'arrondissement et de formation de syncytia. Un deuxième cas a été découvert en septembre. 2012, un homme âgé de 49 vivant au Qatar, présentait des symptômes grippaux similaires, et la séquence du virus était presque identique à celle du premier cas. En novembre, 2012, des cas similaires ont été signalés au Qatar et en Arabie saoudite. Des cas supplémentaires ont été notés, avec des décès associés, et la recherche et la surveillance rapides de ce nouveau coronavirus ont commencé. Il n'est pas certain que les infections résultent d'un seul événement zoonotique avec une transmission ultérieure d'homme à homme ou si les multiples sites géographiques de l'infection représentent plusieurs événements zoonotiques provenant d'une source inconnue commune.

Conseil de l'OMS

Sur la base de la situation actuelle et des informations disponibles, L’OMS encourage tous les États Membres à poursuivre leur surveillance des infections respiratoires aiguës et à examiner attentivement toute tendance inhabituelle.

Les mesures de prévention et de contrôle des infections sont essentielles pour prévenir la propagation possible du MERS-CoV dans les établissements de santé. Il n’est pas toujours possible d’identifier les patients atteints de MERS-CoV à un stade précoce car, comme pour d’autres infections respiratoires, les premiers symptômes du MERS-CoV ne sont pas spécifiques. Par conséquent, les travailleurs de la santé doivent toujours appliquer les précautions standard de manière cohérente à tous les patients, quel que soit leur diagnostic. Les précautions contre les gouttelettes doivent être ajoutées aux précautions standard lors de la prise en charge des patients présentant des symptômes d'infection respiratoire aiguë; des précautions de contact et une protection oculaire doivent être ajoutées lors du traitement des cas probables ou confirmés d'infection par le MERS-CoV; des précautions aéroportées doivent être appliquées lors de la réalisation de procédures générant un aérosol.

Jusqu'à ce que le MERS-CoV soit mieux compris, les personnes atteintes de diabète, d'insuffisance rénale, de maladie pulmonaire chronique et de personnes immunodéprimées sont considérées comme présentant un risque élevé de contracter une maladie grave liée à une infection par le MERS-CoV. Par conséquent, ces personnes doivent éviter tout contact étroit avec les animaux, en particulier les chameaux, lors de leurs visites de fermes, marchés ou étables où le virus est connu pour être potentiellement en circulation. Les mesures d'hygiène générales, telles que le lavage régulier des mains avant et après le contact avec les animaux et l'évitement du contact avec des animaux malades, doivent être respectées.

Les pratiques d'hygiène alimentaire doivent être observées. Les gens devraient éviter de boire du lait de chameau cru ou de l'urine de chameau, ou de manger de la viande qui n'a pas été cuite correctement.

QUI reste vigilant et surveille la situation. En l'absence de preuves de transmission interhumaine durable dans la communauté, l'OMS ne recommande pas de restrictions de voyage ou de commerce en ce qui concerne cet événement. Une bonne pratique en matière de santé publique est de sensibiliser les voyageurs à destination et en provenance des pays touchés au MERS-CoV.

Les autorités de santé publique des pays hôtes qui se préparent à des rassemblements de masse devraient veiller à ce que toutes les recommandations et les directives émises par l'OMS au sujet du MERS-CoV aient été dûment prises en compte et rendues accessibles à tous les responsables concernés. Les autorités de santé publique doivent planifier leur capacité de pointe afin que les systèmes de santé puissent accueillir les visiteurs lors de la réunion de masse.


Détails des cas
    • Une travailleuse de la santé de la ville de Riyadh âgée de 40 et non nationale a développé des symptômes le X août août et a été admise le même jour dans un hôpital différent de celui dans lequel elle travaillait. L’hôpital où le patient travaille a connu une épidémie de MERS-CoV. Elle n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 18 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui n'a pas d'autres pathologies, a donné un résultat positif à la recherche du MERS-CoV le 14 August. Actuellement, elle est dans un état stable en isolement à la maison. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à l'hôpital où le patient travaille, ou avec des agents de santé partagés, est en cours.

  • Une femme âgée de 58 âgée de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 13 août. Le mois d’août de 14, la patiente s’est rendue à la salle d’urgence de l’hôpital qui a connu une éclosion de MERS-CoV. Elle a été traitée symptomatiquement et renvoyée chez elle. Lorsque les symptômes se sont aggravés, la patiente a été admise à l'hôpital le 20 August. Elle a été testée positive sur 21 August. Le patient, qui a d'autres pathologies, est actuellement dans un état stable dans une chambre d'isolement à pression négative d'un service. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à l'hôpital où elle s'est rendue après l'apparition des symptômes ou avec des agents de santé partagés est en cours. En outre, une enquête sur les antécédents d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes est en cours.


  • Un homme de 71 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 17 août alors qu'il était hospitalisé pour ses problèmes de santé chroniques depuis le 16 août. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Il n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 20 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 72 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 5 août et, le 9 août, a été admis à l'hôpital ayant connu une éclosion de MERS-CoV. Il n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 19 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 87 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 17 août alors qu'il était hospitalisé pour ses problèmes de santé chroniques depuis 13 August. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Il n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 20 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 109 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 13 août alors qu'il était hospitalisé pour ses problèmes de santé chroniques depuis le 3 août. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Il n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 40 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 17 août et, le 18 août, a été admis à l'hôpital. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 20 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. L'enquête sur les antécédents d'exposition à des facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes est en cours.


  • Une femme âgée de 76, originaire de la ville de Riyadh, a développé des symptômes le mois d'août de 19 et a été admise à l'hôpital le même jour. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 20 August. Actuellement, elle est dans un état stable dans une chambre d'isolement à pression négative d'un service. L'enquête sur les antécédents d'exposition à des facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes est en cours.


  • Un homme de 87 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 30 de juillet et a été admis à l'hôpital de 2 du mois d'août à l'hôpital de la victime d'une éclosion de MERS-CoV. Il n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 19 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Une travailleuse de la santé âgée de 59, âgée de 11 août, a développé des symptômes et a été admise le même mois dans le même hôpital où elle travaillait. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 12 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 14 August. Actuellement, elle est dans un état critique en réanimation. Une enquête sur les éventuels liens épidémiologiques avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme âgé de 34, originaire de la ville de Riyadh, a présenté des symptômes le X août août et a été admis le même jour à l'hôpital qui a connu une éclosion de MERS-CoV. Le patient s’est rendu à l’urgence du même hôpital le X août août pour soigner la fièvre et les maux de tête qu’il avait développés le même jour et avait été traité de manière symptomatique. Il n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 16 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui n'a pas d'autres pathologies, a donné un résultat positif à la recherche du MERS-CoV le 6 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 35 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 2 août et, le 4 août, a été admis à l'hôpital ayant connu une éclosion de MERS-CoV. Il n'avait aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus dans les jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Au fur et à mesure que son état s'améliorait, le patient a été libéré sous 13 August. Le mois d’août de 17, il a récidivé et, le même jour, a été admis au même hôpital. Le patient, qui avait d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test 19 August pour le MERS-CoV et est décédé le 20 August. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Une femme âgée de 60, originaire de la ville de Riyadh, a développé des symptômes le mois d'août de 7 et, le même jour, elle a été admise à l'hôpital où une épidémie de MERS-CoV a eu lieu. Elle n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Alors que son état s'améliorait, la patiente a été libérée le 14 août 14. Le mois d’août de 18, elle a développé de nouveaux symptômes et, le même jour, elle a été admise au même hôpital. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 19 August. Actuellement, elle est dans un état critique en réanimation. Une enquête sur les éventuels liens épidémiologiques avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Une femme âgée de 64 âgée de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 13 août alors qu'elle était admise à l'hôpital pour un problème de santé non lié depuis 24 July. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, elle est dans un état stable dans une chambre à pression négative d'un service. Une enquête sur les éventuels liens épidémiologiques avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Une femme âgée de 60 âgée de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 15 août alors qu'elle était admise à l'hôpital pour un problème de santé non lié depuis 24 July. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, elle est dans un état stable dans une chambre à pression négative d'un service. Une enquête sur les éventuels liens épidémiologiques avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 63 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 15 August alors qu'il était admis à l'hôpital pour un problème de santé non lié depuis 2 August. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une salle à pression négative d'un pavillon. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Une femme âgée de 77 âgée de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 16 août alors qu'elle était admise à l'hôpital pour ses affections chroniques depuis 6 August. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, elle est dans un état critique en réanimation. Une enquête sur les éventuels liens épidémiologiques avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 86 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 16 August alors qu'il était admis à l'hôpital pour un problème de santé non lié depuis 8 August. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'avait aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui avait d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test de dépistage du MERS-CoV le 14 août et est décédé le même jour. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 63 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 16 août alors qu'il était admis à l'hôpital en raison de ses problèmes de santé chroniques depuis le 27 juillet. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, il est dans un état critique en réanimation. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de nationalité non nationale âgé de 71, originaire de la ville de Riyadh, a présenté des symptômes le X août août alors qu'il était admis à l'hôpital en raison de ses problèmes de santé chroniques depuis 14 June. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'avait aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 26 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui avait d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test 14 August pour le MERS-CoV et est décédé le 15 August. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme âgé de 71, originaire de la ville de Riyadh, a présenté des symptômes le X août août et a été admis le même jour à l'hôpital qui a connu une éclosion de MERS-CoV. Le patient, qui avait d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 13 August. Il s'est rendu à l'urgence du même hôpital le 15 quelques jours avant l'apparition des symptômes dus à ses problèmes de santé chroniques. Le patient n'avait aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Il est décédé le 14 Août. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Un homme de 80 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 14 août alors qu'il était admis à l'hôpital en raison de ses conditions chroniques depuis 1 August. Cet hôpital a connu une épidémie de MERS-CoV. Le patient n'avait aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui avait d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test 15 August pour le MERS-CoV et est décédé le 19 August. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.


  • Une femme âgée de 51 âgée de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 14 août et a été admise à l'hôpital le 16 août Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, elle est dans un état stable dans une chambre d'isolement à pression négative d'un service. Le patient est un contact d'un cas de MERS-CoV confirmé en laboratoire (voir DON publié dans 21 August - numéro de cas 4). Elle n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes.


  • Un homme de 33 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 14 août et a été admis à l'hôpital le 15 août. Le patient, qui n'a pas d'autres pathologies, a donné un résultat positif à la recherche du MERS-CoV le 17 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. Le patient a rendu visite à un membre de sa famille à l'hôpital qui a connu une éclosion de MERS-CoV. Il n'a aucun antécédent d'exposition aux autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes.


  • Un homme de 28 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 14 août et a été admis à l'hôpital le 15 août. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, il est dans un état stable dans une chambre d'isolement sous pression négative d'un service. Le patient est un contact d'un cas de MERS-CoV confirmé en laboratoire (voir DON publié dans 21 August - numéro de cas 19). Il n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes.


  • Une femme âgée de 65 âgée de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 15 août et, le 16 août, a été admise à l'hôpital. Le patient, qui a d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test MERS-CoV le 17 August. Actuellement, elle est dans un état stable dans une chambre d'isolement à pression négative d'un service. Le patient est un contact d'un cas de MERS-CoV confirmé en laboratoire (voir DON publié dans 21 August - numéro de cas 12). Il n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes.


  • Une femme âgée de 48 âgée de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 15 août et, le 16 août, a été admise à l'hôpital. Le patient, qui n'a pas d'autres pathologies, a donné un résultat positif à la recherche du MERS-CoV le 17 August. Actuellement, elle est dans un état stable dans une chambre d'isolement à pression négative d'un service. Le patient est un contact d'un cas de MERS-CoV confirmé en laboratoire (voir DON publié dans 12 August - numéro de cas 14). Elle n'a aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes.


  • Une travailleuse de la santé non-nationale âgée de 35, originaire de la ville de Riyadh, a présenté des symptômes le 13 août et a été admise au même hôpital où elle travaille. Le patient, qui n'a pas d'autres pathologies, a donné un résultat positif à la recherche du MERS-CoV le 11 August. Actuellement, elle est dans un état critique en réanimation. L'enquête sur les antécédents d'exposition à des facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes est en cours.


  • Un homme âgé de 86 âgé de la ville de Riyadh a développé des symptômes le 9 août alors qu'il était admis à l'hôpital en raison de son état chronique depuis 6 July. Cet hôpital a connu une petite épidémie de MERS-CoV. Le patient n'avait aucun antécédent d'exposition à d'autres facteurs de risque connus au cours des jours 14 précédant l'apparition des symptômes. Le patient, qui avait d'autres pathologies, a donné un résultat positif au test 11 August pour le MERS-CoV et est décédé le 21 August. L'enquête sur les liens épidémiologiques possibles avec les cas de MERS-CoV admis à son hôpital ou avec des agents de santé partagés est en cours.

Les commentaires sont fermés.