Papouasie-Nouvelle-Guinée - Des secours vitaux pour venir en aide aux victimes du séisme de février

Communiqué de presse de Reliefweb

PORT MORESBY / SYDNEY, 23 Mars 2018UNICEF a livré cette semaine des tonnes de fournitures de secours à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, notamment des tentes et des bâches, des tablettes de purification de l’eau, des kits d’hygiène, des couvertures et des kits d’apprentissage dans le cadre des efforts en cours pour aider les enfants et les familles les plus durement touchés par les récents séismes.

Le mois de février 26, un tremblement de terre de magnitude 7.5 a frappé quatre provinces de Papouasie-Nouvelle-Guinée, suivi de deux autres séismes majeurs et de répliques de 100. Plus de 100 ont été tués, et beaucoup plus ont été blessés dans des glissements de terrain et des maisons en ruine. Le gouvernement de la PNG estime que les personnes 270,000 ont besoin d'une assistance urgente, y compris les enfants 125,000.

«La vie des enfants est en danger», a déclaré Karen Allen, représentante de l'UNICEF pour la PNG. «Avec un accès limité aux produits de première nécessité, les familles luttent pour survivre dans des abris surpeuplés ou pour reconstruire leurs maisons et leurs jardins potagers.» À ce jour, l’UNICEF a déjà fourni des paquets de nourriture thérapeutique 12,000 et suffisamment de vaccins pour protéger les enfants 31,700 contre le risque épidémie et malnutrition. La Papouasie-Nouvelle-Guinée avait déjà une faible couverture vaccinale et le quatrième taux le plus élevé au monde d’enfants souffrant de malnutrition chronique.

L’UNICEF collabore avec le gouvernement de la PNG et ses partenaires pour faire en sorte que les secours humanitaires soient distribués aux communautés touchées le plus rapidement possible. L’accès à des villages éloignés et isolés reste un énorme défi sur un terrain vaste et accidenté.

L’UNICEF a besoin d’un million de dollars australiens (un million de dollars américains) pour fournir une assistance humanitaire aux enfants et aux familles touchés par le séisme au cours des neuf prochains mois. Cela contribuera à fournir de l'eau potable, des installations d'assainissement et d'hygiène dans des abris temporaires, un soutien psychosocial dans des lieux sûrs, des vaccinations et des traitements pour la malnutrition, ainsi qu'un soutien pour que les enfants puissent retourner à l'école.

«Les secours fournis par l’UNICEF aujourd’hui font partie du soutien global du gouvernement de la PNG, du système des Nations Unies, des gouvernements de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, d’autres partenaires humanitaires et du secteur privé aux populations touchées du conflit. PNG », a déclaré M. Gianluca Rampolla, coordonnateur résident des Nations Unies en PNG. «Nous travaillons ensemble depuis le début de la catastrophe pour aider les plus démunis et nous continuerons de le faire."

Les commentaires sont fermés.