Ne passez pas le réveillon à l'arrière d'une ambulance

La source: Geelong Advertiser - PARAMEDICS s’attend à traiter les appels 1800 en quelques heures seulement, alors que les Victoriens manquent à leur goût pour les célébrations du Nouvel An.

Une armée de paramédics sera en service dans la ville et dans les zones côtières pour faire face à l'augmentation attendue du nombre de patients.

Ambulance Victoria a averti les fêtards de «s'occuper de leurs amis» pour éviter les voyages inutiles à l'hôpital.

Le commandant de l'État, Paul Holman, a déclaré que les gens devraient éviter de «voir la nouvelle année à l'arrière d'une ambulance».

"Les gens doivent prendre soin de eux-mêmes et de leurs amis et boire beaucoup d'eau", a-t-il déclaré. «Nous n’avons pas de remède magique pour les personnes qui ont trop bu.

«S'ils ne peuvent pas être soignés en toute sécurité par des amis ou des membres de la famille, ils se retrouveront à l'hôpital», a-t-il déclaré.

Il a ajouté que les jeunes risquaient particulièrement de se blesser.

«Aux alentours de Noël, nous avons vu un certain nombre de jeunes gravement blessés dans des accidents évitables, notamment des noyades, des accidents de voiture et des voies de fait. Certains impliquaient de l'alcool.

«Nous savons que notre charge de travail atteindra son apogée aux premières heures du jour du Nouvel An, avec plus d’appels d’urgence 1800 prévus sur des heures 24», a-t-il déclaré.

Une infirmière qui travaillait en urgence à l’hôpital Saint-Vincent a déclaré au Herald Sun Les blessures les plus courantes étaient les entorses des chevilles, les fractures dues à la chute en état d'ébriété, les plaies de verre brisées au pied nu et l'intoxication par l'alcool.

«J'ai beaucoup vu la veille du Nouvel An, que je sois partie des doigts, à cause de l'utilisation de feux d'artifice, ou que quelqu'un perde un œil du fait de leur mettre un bouchon de champagne dans les yeux», a déclaré l'infirmière.

L'infirmière de Melbourne, Caitlin McDonald, a déclaré qu'elle se préparait à une augmentation du nombre d'ivrognes dans le service des urgences le soir du nouvel an.

“Drunks est la plus grande chose. Ils représenteront environ 50 pour cent des personnes que nous traitons », a-t-elle déclaré. "Parfois, ils sont tellement saoul qu'ils sont incontinents."

Les patients vont souvent souffrir de douleurs abdominales à force de trop manger.

Récemment, les blessures les plus courantes ont été causées par des chutes de véhicules Segway.

Alors que la plupart des blessures du Nouvel An sont auto-infligées, Mme McDonald était compatissante.

«C'est probablement le jour de l'année où vous estimez que c'est acceptable», a-t-elle déclaré. "Ils passent un bon moment, c'est tellement bon: c'est le Nouvel An."

ARASCA MEDICAL

Les commentaires sont fermés.