Évaluation échographique préhospitalière en cas d'urgence

L'échographie au point de service (États-Unis) est un outil d'imagerie diagnostique éprouvé dans le service d'urgence (SU). Les appareils américains modernes sont désormais plus compacts, abordables et portables, ce qui a conduit à une utilisation accrue dans des environnements austères.

Échographie au point de service (É.-U.) a été établie comme une modalité d'imagerie idéale lorsqu'elle est utilisée par des médecins urgentistes formés en milieu clinique.

Il peut diagnostiquer rapidement et avec précision de nombreux conditions potentiellement mortelles comprenant hémopéritoine, épanchement péricardique, tamponnade cardiaque, pneumothorax anévrisme de l'aorte abdominale.

On peut soutenir qu'il est devenu la modalité d'imagerie initiale de choix dans patients gravement malades en raison de sa portabilité, de sa facilité d'utilisation, de sa rapidité et de la fourniture d'informations dynamiques en temps réel sans exposer les patients aux rayonnements ionisants. Ces attributs font des États-Unis un outil attrayant dans le cadre préhospitalier.

Utilisation préhospitalière de l'échographie: résultat de l'étude

Cependant, des études soutenant l'utilisation des États-Unis dans le cadre préhospitalier sont limités. Le principal résultat de cette étude pilote était de déterminer si ambulanciers pouvait réaliser une échographie cardiaque sur le terrain et obtenir des images adéquates pour l'interprétation. Un critère secondaire était de savoir si les ambulanciers paramédicaux pouvaient identifier correctement l'activité cardiaque ou son absence chez les patients en arrêt cardiaque.

Méthodes: conception et mise en place de l'étude

Nous avons réalisé une étude pédagogique prospective en utilisant un échantillon pratique d'ambulanciers professionnels sans expérience en échographie.

Les ambulanciers paramédicaux admissibles ont participé à une séance de 3 heures sur les points de service aux États-Unis. Les ambulanciers ont ensuite utilisé les États-Unis lors des appels d'urgence et ont conservé les scans pour d'éventuels problèmes cardiaques, notamment: douleur thoracique, dyspnée, perte de conscience, traumatisme ou arrêt cardiaque.

Résultats de l'étude et conclusions

Quatre ambulanciers paramédicaux de deux casernes de pompiers distinctes ont recruté un total de 19 patients uniques, dont 17 ont été jugés adéquats pour la prise de décision clinique (89%, IC à 95% 67% -99%). Les ambulanciers paramédicaux ont enregistré avec précision 17 cas d'activité cardiaque (100%, IC à 95% 84% à 100%) et 2 cas de arrêt cardiaque (100%, IC à 95% 22% à 100%).

Notre étude pilote suggère qu'avec une formation minimale, les ambulanciers paramédicaux peuvent utiliser les É.-U. pour obtenir des images cardiaques qui sont adéquates pour l'interprétation et pour diagnostiquer l'arrêt cardiaque. D'autres essais cliniques à grande échelle sont nécessaires pour déterminer si l'échographie préhospitalière peut être utilisée pour guider les soins aux patients souffrant de troubles cardiaques.

SOURCE

Les commentaires sont fermés.