Naissance et COVID-19, quelle est la tâche des sages-femmes dans des contextes d'inquiétude et de tension? Quelques conseils utiles d'Argentine

Naissance et COVID-19, un thème qui inquiète ceux qui travaillent dans le monde de la néonatalogie et, bien sûr, les futurs parents.

Très intéressant un article publié en Argentine par le journal Diario Salud, signé par Antonella Prospitti.

Naissance et COVID-19, les protocoles adoptés en Argentine

«Accompagner les grossesses avant, pendant et après l'accouchement - lit-on - dans ce contexte génère des sentiments conflictuels et difficiles à exprimer pour les gynécologues et sages-femmes.

Et c'est cela, donner vie à des nouveau-nés pendant la pandémie n'est pas du tout semblable aux naissances d'avant.

En veillant à ce que les mères ne soient pas infectées, à ce que leurs enfants ne soient pas infectés à la naissance, en adoptant tous les protocoles correspondants et en prêtant attention et conseils aux femmes, ces médecins et diplômés en obstétrique sont aujourd'hui confrontés à des sentiments multiples, toujours confrontés à leur vocation.

Selon le gynécologue-obstétrique Héctor Andrewartha, ancien chef du service de gynécologie-obstétrique de l'hôpital espagnol et actuel médecin privé en relation avec l'institut (Mat.2593), les émotions sont très différentes: l'incertitude sur ce que sera la naissance d'un enfant qui est accompagné pendant la grossesse; soulagement et joie quand on voit que la combinaison mère-enfant est en bon état, entre autres sentiments.

Selon le professionnel, ce nouveau scénario proposait différents protocoles d'action pour la sécurité des femmes enceintes, de leurs partenaires et du personnel (médical ou non), mais il a souligné qu'il fallait les mettre en œuvre afin de ne pas interrompre la prise en charge des femmes enceintes: «Les bilans prénatals sont effectués de manière normale selon les protocoles de soins, tels que le retrait, les mesures d'hygiène, la désinfection, l'isolement social.

Urgence COVID-19, le rôle de la communication numérique dans la préparation à l'accouchement

Et pour communiquer avec certains patients, nous utilisons des appels vidéo, des recettes et des commandes d'exercices (celles préparatoires à l'accouchement, ndlr), qui sont effectuées par le biais de médias numériques.

En d'autres termes, la technologie me permet un contact permanent avec le patient.

De la même manière, il a souligné que quelque chose d'important comme l'accompagnement des couples au moment de l'accouchement et, par la suite, dans la chambre doit être pris en charge.

Cependant, il a précisé que pour les femmes enceintes atteintes de COVID, le protocole est différent: «la femme qui présente des signes de Covid-19 diagnostiqués doit être transférée dans une zone de maternité préparée pour cette pandémie, avec tous les protocoles et traitements, pendant le travail et la puerpéralité.

Et cela inclut également les protocoles de traitement pour le nouveau-né ».

Enfin, le médecin a fourni quelques recommandations aux femmes enceintes dans ce contexte et leur a apporté la tranquillité d'esprit: «Le message est très simple: prenez soin de vous, maintenez l'isolement et la distance sociale, et le plus important est qu'au moindre symptôme vous communiquez avec votre gynécologue.

A titre de conseil, au moindre symptôme, ne vous soignez pas et assurez-vous que l'hôpital et le service d'obstétrique sont préparés à la prise en charge complète de la mère et de l'enfant ».

Lisez aussi :

Une femme migrante positive COVID-19 accouche à bord d'un hélicoptère lors d'une opération MEDEVAC

Lire l'article italien

La source:

Diario Salud

Les commentaires sont fermés.