Il n'y a pas de différence entre les compressions thoraciques continues et interrompues pendant la RCP

La Résultats de la réanimation Enquête du consortium publié le New England Journal of Medicine un grand procès, présenté également lundi lors de la session scientifique de l’American Heart Association à Orlando, en Floride, par  Graham Nichol, (Université de Washington - Centre Harborview pour les soins préhospitaliers d'urgence, Seattle, WA)

La «Grande étude randomisée sur les compressions continues VS interrompues lors d’un arrêt cardiaque en dehors de l’hôpital» a concerné des patients traités par 23.698. 12,647 ont été assignés au hasard au groupe CCC et 11,051 au groupe ICC. Le statut vital était disponible sur 23.485 (99.1% des patients inclus). Dans cette grande grappe, la CCC, comparée à la CPI, n’a pas amélioré de manière significative la survie globale ou l’état neurologique.

Nous publions la présentation au format PDF et les diapositives du Grand essai randomisé sur les compressions thoraciques continues versus celles interrompues lors d'un arrêt cardiaque hors hôpital.

[document url = ”http://my.americanheart.org/idc/groups/ahamah-public/@wcm/@sop/@scon/documents/downloadable/ucm_479170.pdf” width = ”600 ″ height =” 600 ″ ]

 

[document url = ”http://my.americanheart.org/idc/groups/ahamah-public/@wcm/@sop/@scon/documents/downloadable/ucm_478884.pdf” width = ”600 ″ height =” 700 ″ ]

Les commentaires sont fermés.