Éthiopie, Médecins Sans Frontières : « Trois de nos travailleurs tués au Tigré, nous sommes consternés »

Des travailleurs de Médecins Sans Frontières tués au Tigré : « Un coup dévastateur pour tous les Msf partout »

Médecins Sans Frontières (Msf) « exprime ses condoléances pour la mort tragique de trois collègues au Tigré, en Éthiopie »

Cela a été indiqué dans un communiqué. «Hier après-midi – explique le communiqué – Maria Hernandez, coordinatrice des urgences dans la région, Yohannes Halefom Reda, coordinateur adjoint, et Tedros Gebremariam Gebremichael, chauffeur, étaient en déplacement lorsque nous avons perdu contact avec eux.

Ce matin, leur véhicule a été retrouvé vide et, à quelques mètres de là, leurs corps sans vie ».

L'ONG déclare qu'« aucun mot ne peut expliquer notre douleur, notre consternation et notre indignation face à cette terrible attaque, et rien ne peut atténuer la perte et la souffrance de leurs familles et de leurs proches, à qui nous exprimons notre plus profonde sympathie.

Nous condamnons cette attaque dans les termes les plus forts et ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour faire la lumière sur ce qui s'est passé.

Maria, Yohaness et Tedros étaient au Tigré pour porter secours aux gens et il est impensable que ce travail leur coûte la vie. Nous sommes en contact avec leurs familles et demandons que leur vie privée soit respectée en cette période difficile.

Tigré (Éthiopie), le communiqué fournit des informations sur les trois agents de Médecins Sans Frontières qui ont perdu la vie

« Maria Hernandez, 35 ans, originaire de Madrid », lit-on, « avait commencé son travail avec Msf en 2015 en République centrafricaine et avait depuis travaillé au Yémen, au Mexique et au Nigeria. Yohannes Halefom Reda, coordinateur adjoint, était éthiopien et avait 31 ans.

Il avait rejoint l'organisation en février. Tedros Gebremariam Gebremichael, 31 ans, également éthiopien, était l'un des chauffeurs de MSF depuis mai.

« La mort de Maria, Yohannes et Tedros est un coup dévastateur pour toutes les personnes de Msf partout.

Nous partageons un profond sentiment de tristesse, d'indignation et de consternation et sommes profondément attristés pour leurs familles ».

Lire aussi:

L'Éthiopie va vacciner 2 millions de personnes contre le choléra dans la région du Tigré

Mali, ambulance MSF bloquée par la violence: le patient décède

MSF au Burundi, les victimes d'accidents reçoivent des soins gratuits à Bujumbura

La source:

Agence Dire

Vous pourriez aussi aimer