Kaboul, un attentat-suicide dans un centre éducatif danois fait 18 morts: presque tous étaient des garçons entre 15 et 26 ans

Kaboul, un attentat suicide fait encore mal au cœur de nombreuses mères afghanes: au moins 18 morts, presque toutes adolescentes, sont le résultat d'une embuscade dans un centre éducatif.

La nouvelle est donnée par ABC.

L'attaque pourrait être une riposte d'Al-Qaïda pour le meurtre du commandant en second de l'organisation terroriste.

Abu Muhsin al-Masri (sur la photo) a été éliminé lors d'une opération spéciale menée dans la province de Ghazni.

Un porte-parole du ministère de l'Intérieur, Tariq Arian, a déclaré que la police avait identifié un agresseur.

L'embuscade a également fait 57 blessés.
Un représentant des Taliban a décliné toute responsabilité, tandis qu'Al-Qaïda a déclaré dans une déclaration sur Telegram que les assassinats à Kaboul avaient été revendiqués.

L'État islamique reste fort et actif dans 12 provinces d'Afghanistan, selon un rapport publié en juillet par le Conseil de sécurité de l'ONU.

Kaboul, attentat suicide au centre danois de Kawsar-e

Le centre éducatif danois Kawsar-e, la cible de l'embuscade terroriste, est sous le choc: les enseignants sont incapables de comprendre ce qui s'est passé et pleurent leurs enfants.

«Que pouvons-nous encore endurer, en tant qu'individus et en tant que société? Combien de fois pouvons-nous nous lever? » demanda Shaharzad Akbar, chaise de la Commission indépendante des droits de l'homme de l'Afghanistan sur Twitter, affirmant que le ciblage de civils était un crime de guerre.

Pour en savoir plus:

Lire l'article italien

Fonte dell'articolo:

abc

Les commentaires sont fermés.