Contrôle des crues à valeur ajoutée à Vejle - Des villes résilientes dans le monde!

Le Danemark est l'un des premiers pays à s'orienter vers un moyen durable d'accroître la résilience. En effet, Vejle procède à la protection contre les inondations pour la ville.

Le Danemark est l'un des premiers pays à s'orienter vers un moyen durable d'accroître la résilience. En effet, Vejle s'emploie actuellement à protéger la ville contre les inondations afin de l'adapter au changement climatique et de la contrôler.

Le Fjord City est un laboratoire pour adaptation au changement climatique et contrôle des inondations. Cela inclut la rénovation d’espaces publics pour gérer l’eau tout en renforçant le capital social et la cohésion Vejle.

Fjord City comprend plusieurs sous-projets qui visent à améliorer la qualité de vie des résidents et à vivre avec l'eau. Ils incluent la tempête protection contre les inondations, gestion des eaux pluviales à East City et rétention d'eau dans les hautes terres.

En mars 2017, le conseil municipal s'est vu présenter trois scénarios de protection contre les inondations - le résultat d'un processus étendu et inclusif qui comprenait une équipe de partenaires de plate-forme du réseau des 100 villes résilientes.

Un groupe de pilotage a été mis en place pour poursuivre les travaux sur ces scénarios.

Une écluse installée en novembre 2016 a déjà permis d'éviter cinq inondations dans le centre-ville. Le conseil municipal a également approuvé des fonds pour des solutions techniques de gestion de l'eau dans la région de la vallée de Grejs.

Investissement / Partenariat / Opportunité

La ville cherche ensuite à créer des solutions de gestion des eaux de pluie visibles, créatives et intégrées à East City, qui peuvent être un projet modèle pour des initiatives similaires et en assurer le financement.

En outre, obtenir des fonds pour la recherche, le développement et la mise en œuvre de solutions sociales à la gestion de l'eau dans la région de la vallée de Grejs ainsi que les solutions techniques.

 

 

SOURCE

Les commentaires sont fermés.