Un homme veut se suicider. Le pompier plonge dans la rivière pour le sauver

Pompier protagoniste d'action héroïque pour sauver une personne qui voulait se suicider. Ce n'est «pas une nouvelle» étant donné le genre d'actes auxquels les pompiers nous ont habitués, mais ce que Danilo Marino a fait en Italie est vraiment incroyable.

TENTATIVE DE SUICIDE À VÉRONE, UN POMPIER A FAIT UN ACTE D'HÉROISME

Agé de 39 ans, originaire de Formia (Latina) mais en service à Vérone, il a remarqué avec d'autres membres du service de sécurité lors d'une représentation des intentions suicidaires d'un jeune homme au théâtre romain.

Un médecin de la Croix-Rouge a sonné l'alarme sur ce qui se passait à Ponte Pietra, deux policiers ont suivi le garçon dans les eaux de la rivière Scaliger essayant en vain de l'atteindre mais traîné par les eaux impétueuses, gonflées par ces jours de pluie.

Eux aussi, avec un courage sans précédent, se sont miraculeusement sauvés.

La pompier arriva peu après avec ses collègues et, après avoir mis son hydrotuta (plus proprement hydrocostume), se jeta dans l'Adige, avec l'intention de sauver les deux officiers et le garçon.

La branche à laquelle un policier et le garçon s'étaient accrochés s'est brisée et ils ont été emmenés.
Le policier s'est sauvé en atterrissant à cent mètres plus loin. Le collègue avait déjà réussi à gagner à terre juste avant.

LE POMPIER PLONGE DANS LA RIVIÈRE À VÉRONE ET A ÉTÉ RÉCUPÉRÉ PAR SES COLLÈGES À ZEVIO

Marino, le pompier, a quant à lui été conquis par les forts courants et bobines qui caractérisent l'Adige et a été traîné pendant longtemps, même en franchissant deux barrages, celui de Pestrino et de Zevio.

À ce moment-là, après 4 heures parmi les vagues de la rivière et 16 km, il a été retrouvé et récupéré par des collègues, on s'imagine heureux de l'embrasser à nouveau. Sa température corporelle était de 34 degrés! Il a été naturellement transporté à l'hôpital de Borgo Trento pour hypothermie.

Laconique le commentaire du compagnon de vie de l'héroïque pompier: «Je suis très fier de lui - il a dit au Corriere, heureusement, je n'en ai entendu parler qu'après l'avoir vu sain et sauf».

LIS LE ARTICLE EN ITALIEN

SOURCE

www.dire.it

Les commentaires sont fermés.