OMS et UNICEF: moins d'enfants ont accès à des vaccins vitaux dans le monde en raison de la pandémie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'UNICEF ont mis en garde contre une baisse alarmante du nombre d'enfants recevant des vaccins vitaux dans le monde en raison de la pandémie de coronavirus COVID-19.

Il semble que le nombre d'enfants pouvant accéder aux vaccins diminue de jour en jour. Cette condition est due à la perturbation de la prestation et de l'adoption des services de vaccination causée par la pandémie de coronavirus COVID-19. L'Inde est l'un des pays qui souffre le plus de cette maladie.

UNICEF et OMS: la pandémie de COVID-19 met en danger les vaccins pour les enfants

Selon de nouvelles données communiquées par l'OMS et l'UNICEF, la pandémie de coronavirus COVID-19 a provoqué des perturbations qui menacent d'inverser les progrès pour atteindre plus d'enfants et d'adolescents avec une plus large gamme de vaccins. La situation a déjà été entravée par une décennie de décrochage. Désormais, les progrès qui ont été réalisés si difficilement sont sur le point d'être bouleversés.

L'exemple du vaccin contre le virus du papillome humain est important. Les dernières données sur les estimations de la couverture vaccinale de l'OMS et de l'UNICEF pour 2019 montrent que des améliorations telles que l'extension du vaccin à 106 pays et une meilleure protection des enfants contre davantage de maladies risquent de devenir caduques.

Vaccins pour les enfants, les résultats sur l'influence de la pandémie dans le monde

L'UNICEF et l'OMS ont mené une enquête en collaboration avec les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, le Sabin Vaccine Institute et la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health. Les résultats ont montré que les trois quarts des 82 pays qui ont répondu ont signalé des perturbations liées à COVID-19 dans leurs programmes de vaccination en mai 2020.

Henrietta Fore, Directrice exécutive de l'UNICEF, a déclaré que COVID-19 avait fait de la vaccination de routine un défi inquiétant.

OMS et UNICEF: moins de vaccins accessibles dans le monde en raison de la pandémie - LIRE AUSSI

# COVID-19, la première conférence en ligne d'urgence en direct le 18 juillet: de nouveaux scénarios en médecine d'urgence

Pendant une pandémie, les ambulanciers paramédicaux doivent-ils travailler? La communauté attend toujours une ambulance

Coronavirus dans le monde: plus de 13 millions de cas confirmés de COVID-19. Top 3 avec les États-Unis, le Brésil et l'Inde

Plus mortel que COVID-19? Découverte d'une pneumonie inconnue au Kazakhstan

COVID-19 n'est pas né en Chine: un professeur d'Oxford expose une théorie nouvelle et intéressante

RÉFÉRENCES

OMS: Rapport sur la couverture vaccinale (mise à jour, 15 juillet 2020)

UNICEF

Centres américains de contrôle des maladies

Institut du vaccin Sabin

École de santé publique Bloomberg de Johns Hopkins

Les commentaires sont fermés.