Des touristes 8 au moins tués lors d'une attaque du parlement tunisien

Des échanges de coups de feu ont été entendus dans le bâtiment du parlement tunisien, rapporte Reuters citant l'agence de presse nationale TAP. Une importante présence policière se déplace pour évacuer le bâtiment, selon les rapports. Au moins trois hommes armés ont également pris des otages du musée voisin du Bardo et ont attaqué un bus touristique devant le musée. 8 touristes sont morts (2 d'entre eux sont italiens) et d'autres sont blessés. D'autres nouvelles sont sous enquête.

BBC SOURCE - Au moins sept touristes étrangers et un Tunisien ont été tués après que des hommes armés aient pris pour cible un musée de la capitale tunisienne, selon des responsables, parmi lesquels des ressortissants britanniques, italiens, français et espagnols ont été pris en otage, a rapporté la radio locale. La fusillade a eu lieu au musée du Bardo, qui se trouve à côté du bâtiment du parlement dans le centre de Tunis. Au moment de l'attaque, les députés discutaient de la législation antiterroriste. Le Parlement a maintenant été évacué. «Une attaque terroriste [a visé] le musée du Bardo», a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur Mohamed Ali Aroui aux journalistes. Il a déclaré que l'attaque impliquait «deux terroristes ou plus armés de kalachnikovs». La plupart des touristes ont été évacués mais certains seraient toujours à l'intérieur, a déclaré M. Aroui, ajoutant que les forces de sécurité étaient entrées dans le musée. Le musée, réputé pour sa collection de antiquités, est une attraction touristique majeure à Tunis. Les préoccupations au sujet de la sécurité en Tunisie se sont accrues alors que la Libye voisine est devenue de plus en plus instable. Un grand nombre de Tunisiens sont également partis combattre en Syrie et en Irak, ce qui fait craindre que les militants de retour ne puissent mener des attaques chez eux.

Les commentaires sont fermés.