OMS : « Seulement 3.6% des personnes en Afrique sont immunisées, les troisièmes doses dans les pays riches suffisent »

Le directeur régional de l'OMS pour l'Afrique dénonce : « Les doses supplémentaires aux personnes déjà vaccinées sont des décisions politiques qui priment sur les connaissances scientifiques »

OMS : en Europe, 70% de la population a reçu deux doses du vaccin, alors qu'en Afrique seulement 3.6% des citoyens sont vaccinés

Cette inégalité alimente les protestations et les dénonciations d'injustice par les dirigeants subsahariens.

"Tant que les pays riches retireront les vaccins du marché, l'Afrique n'atteindra jamais son objectif", a déclaré Matshidiso Moeti, directrice régionale africaine de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Dans certains pays, des doses supplémentaires sont données à ceux qui sont déjà vaccinés », a-t-elle poursuivi.

"Ce sont des décisions politiques qui priment sur les connaissances scientifiques, car il n'y a toujours pas de consensus sur le fait que les vaccins perdent de leur efficacité avec le temps."

L'OMS met en garde contre les limites de l'action de Covax en Afrique

Selon un article publié dans le magazine 'Jeune Afrique', l'objectif de Covax - le projet de distribution de doses soutenu par l'ONU, dont l'Union européenne est l'un des principaux contributeurs - est d'atteindre 40% des personnes vaccinées dans les bas revenus. pays d'ici mars 2022. Un objectif de plus en plus éloigné.

« 551 millions de doses ont été promises au continent, mais seulement 16% ont été livrées », déplore Aurélia Nguyen, directrice exécutive du bureau 'Facilité Covax' de Gavi, l'organisation internationale spécialisée dans la distribution.

La solidarité de la « Team Europe », composée des 27 États membres et des institutions de l'UE, semble en difficulté : 37 millions de doses ont été données – la plupart du sérum AstraZeneca – contre 156 aux États-Unis.

L'eurodéputée française Chrysoula Zacharopoulou, vice-présidente de la commission Développement et membre du conseil d'administration de Covax, a adressé le 8 septembre une lettre à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, demandant un effort supplémentaire de 4 milliards d'euros Union européenne.

Ce chiffre correspondrait à l'évaluation par le Fonds monétaire international (FMI) de l'objectif de 60 % de couverture vaccinale dans les pays à faible revenu d'ici la fin du premier semestre 2022.

Von der Leyen n'a cependant pas dépassé sa promesse de juillet de distribuer 200 millions de doses supplémentaires, via l'outil Covax, d'ici la fin de l'année.

Un effort insuffisant, selon 'Jeune Afrique', pour réduire les inégalités d'accès aux vaccins.

Lire aussi:

Covid, l'alarme de l'ONU : « Les hôpitaux africains manquent d'oxygène, le taux de mortalité augmente de 50 % »

Covid, OMS : « Les États-Unis avec la plupart des infections, puis l'Inde et le Royaume-Uni ».

La source:

Agence Dire

Vous pourriez aussi aimer