Nouvelles machines de dépistage du VIH en Ouganda: le pays africain veut effacer le virus d'ici 2030

En Ouganda, le ministère de la Santé a élargi l'accès au diagnostic précoce des nourrissons et aux tests de charge virale du VIH avec de nouvelles machines. Cela aidera absolument la capacité actuelle de progresser vers les objectifs de lutte contre l'épidémie de VIH et de lutte contre le sida.

La mission du ministère de la Santé de l'Ouganda dans la lutte contre le VIH.

Nouvelles machines pour le dépistage viral du VIH et le diagnostic infantile en Ouganda: les efforts du ministère de la Santé

Lors du déploiement du placement du 100 m PIMA point of care machines le secrétaire permanent a souligné que cette capacité accrue signifie un accès élargi aux tests et un retour rapide des résultats. «Cela contribuera à l'amélioration des résultats et à l'identification précoce des personnes infectées pour une initiation rapide au traitement», a-t-elle ajouté.

Les machines, qui sont portables, peuvent tester entre sept à huit échantillons par jour et fournir un délai d'exécution court en Test du VIH et de la charge virale chez les nourrissons. Ces machines seront installées et utilisées dans 100 établissements de santé, y compris les hôpitaux régionaux de référence, les hôpitaux généraux, les centres de santé IV et III en Ouganda.

Dr Henry Mwebesa, Directeur général des services de santé a déclaré qu'il s'agissait d'une approche rentable et je tiens à souligner que nous devons explorer cette méthode plus avant dans nos interventions diagnostiques. C'est une bonne innovation, qui doit être encouragée et soutenue.

Chris Kraft, chef de mission adjoint à l'ambassade des États-Unis a noté que les machines contribueront grandement aux gains réalisés par l'Ouganda dans la lutte contre le VIH / SIDA. Il a ajouté qu'au cours des cinq dernières années, la couverture du traitement antirétroviral chez Femmes enceintes VIH a vu une réduction significative de la transmission mère-enfant du VIH de plus de 5% à seulement 2%.

Grâce à de nombreux partenaires, comme Abbott, les CDC, l'UNICEF, CHAI et d'autres, le placement des machines et le renforcement des capacités des agents de santé ont été rendus possibles. L'objectif est d'éliminer le VIH en Ouganda jusqu'en 2030.

Lire l'article italien

Les commentaires sont fermés.