Un avion militaire italien a assuré le transport MEDEVAC d'une religieuse de la RD Congo à Rome

Un avion de livraison KC-767A de l'italien Aeronautica Militare a effectué le bio-confinement MEDEVAC d'une religieuse italienne de la République démocratique du Congo, où elle était en mission humanitaire.

Cette Transfert MEDEVAC de la RD Congo vers l'Italie a été demandée par l'ambassade d'Italie à Kinshasa à l'italien Aeronautica Militare. La religieuse menait une nation humanitaire lorsque le besoin d'un transport médical à Rome est devenu nécessaire.

L'opportunité d'effectuer le transport de confinement biologique du patient, souffrant de difficultés respiratoires, est apparue suite à une coordination avec les autorités sanitaires de l'hôpital Spallanzani de Rome, où le patient a été admis.

MEDEVAC en RD Congo: une religieuse italienne en mission humanitaire livrée en Italie

L'avion a décollé de l'aéroport de Pratica di Mare peu après minuit et a atterri à Goma, en République démocratique du Congo, à 7 h 20, heure italienne.

Une fois le patient transporté à bord, l'avion a de nouveau décollé et est arrivé à l'aéroport de Pratica di Mare vers 16.00 heures. De là, la religieuse a été transférée par un Air Force ambulance, spécialement équipé pour transporter les patients en bio-confinement.

L'ensemble de l'opération MEDEVAC a été menée par une équipe de l'Infermeria Principale di Pratica di Mare del Servizio Sanitario dell'Aeronautica Militare, spécialisée dans les transports de bio-confinement depuis la RD Congo.

Pour le urgence coronavirus, l'Italien Ministère de la Défense mis à disposition du personnel des institutions avec des moyens de dernière génération, utilisés pour de nombreux types de missions, de la recherche et sauvetage au transport et du soutien aux opérations spéciales. Tous les moyens sont utilisés et autorisés pour le transport en confinement biologique.

Le système Forces armées jouent leur rôle au sein du «système pays» grâce à une gestion constante de l'urgence sanitaire en coordination avec le La protection civile Département et le Ministère de la Santé.

Les commentaires sont fermés.