Assistance immédiate aux enfants touchés par les inondations en RD Congo. L'UNICEF met en garde contre le risque d'une épidémie de choléra

Au cours des tout derniers jours d'avril 2020, de fortes inondations ont déplacé plus de 100,000 XNUMX personnes, dont de nombreux enfants, en République démocratique du Congo (Sud-Kivu). Cette condition, prévient l'UNICEF, entraînera probablement une situation sanitaire complexe, ainsi qu'un risque concret d'épidémie de choléra chez les enfants.

Enfants en RD Congo - L'UNICEF de Kinshasa met en garde contre le risque concret d'une épidémie de choléra après les inondations

L'UNICEF et ses partenaires fournissent une assistance à plus de 100,000 48,000 personnes - dont XNUMX XNUMX enfants - touchées par fortes inondations dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo (RDC), avertissant d'un risque accru d'épidémie de choléra, alors que les pluies continuent.

Les pluies torrentielles survenues entre le 16 et le 18 avril ont provoqué l'éclatement des rives du fleuve Mulongwe et de Rusizi et emporté des personnes et des maisons dans la ville d'Uvira et ses environs. Plus de 15,000 200,000 maisons ont été endommagées et environ XNUMX XNUMX personnes connaîtront une interruption de l'approvisionnement en eau en raison des dommages causés à la station de traitement d'eau locale.

Les enfants en RD Congo et l'interruption de l'approvisionnement en eau potable après les inondations. C'est ainsi qu'une épidémie de choléra se produit

L'UNICEF est préoccupé par la perturbation de l'approvisionnement local en eau augmentera le risque de choléra dans une région endémique qui a enregistré plus de 1,800 2020 cas depuis début janvier XNUMX. Environ cinq cas de choléra ont déjà été signalés dans les sites de déplacement. La capacité de réaction des autorités sanitaires locales est également gravement limitée car le principal centre de santé situé à Mulongwe a été détruit.

«Nos équipes sur le terrain et nos partenaires locaux de confiance travaillent sans relâche pour fournir un soutien en matière de santé et de nutrition à des milliers de familles et à leurs enfants», a déclaré Edouard Beigbeder, représentant de l'UNICEF en RDC. Bien que nos interventions visent également à protéger les communautés touchées du COVID-19, nous ne devons pas oublier que la population du Sud-Kivu est confrontée à des conflits prolongés, des déplacements, des catastrophes naturelles et des épidémies qui nécessitent notre attention immédiate. »

L'UNICEF et CARITAS s'allient au Congo contre un risque d'épidémie de choléra pour les enfants après les inondations

UNICEF et son partenaire CARITAS distribué des articles non alimentaires essentiels, notamment des kits d'assainissement et d'hygiène à 2,000 3,000 familles pour répondre à leurs besoins immédiats. XNUMX XNUMX familles supplémentaires recevront des fournitures dans les prochains jours.

L'UNICEF et ses partenaires AAP, AVREO, Croix-Rouge, INTERSOS, Médecins d'Afrique et Oxfam fournissent actuellement les services suivants:

  • Assistance médicale aux enfants de moins de cinq ans, aux personnes âgées, aux femmes enceintes et allaitantes;
    Fourniture de médicaments de base et équipement aux centres de santé s'occupant des populations affectées, y compris la prise en charge des cas de choléra;
  • Soutien nutritionnel aux enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère et supplémentation en vitamine A pour les enfants de moins de 5 ans dans la zone de santé d'Uvira;
  • Soutien psychosocial aux enfants et aux familles touchés et abri temporaire pour les enfants séparés;
  • Livraison de fournitures de prévention et de contrôle des infections à 8 centres de santé et deux hôpitaux de référence;
  • Installation de 6 stations de traitement d'eau fournissant 240,000 XNUMX litres d'eau par jour;

Inondations et choléra au Congo - Services de vaccination systématique des enfants dans la zone de santé d'Uvira

Vendredi 27er mai, quatre camions transportant 1 tonnes supplémentaires de fournitures médicales, de produits WASH et de kits de loisirs pour enfants sont arrivés à Uvira.

Une réponse immédiate aux inondations a été possible grâce au soutien de plusieurs bailleurs de fonds, notamment le Bureau of US Foreign Disaster Assistance (OFDA) et le Central Emergency Response Fund (CERF).

La ville densément peuplée d'Uvira et ses environs abritent un grand nombre de déplacés internes et de réfugiés du Burundi. Il y a actuellement plus de 5 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays - 58% d'enfants - en RDC qui ont un besoin urgent d'assistance humanitaire.

LIRE AUSSI

Choléra au Mozambique - Course de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour éviter la catastrophe

Le Yémen s'effondre - 300,000 XNUMX cas de choléra

Protection contre les inondations à valeur ajoutée à Vejle - Des villes résilientes dans le monde!

Inondations soudaines en Jordanie: 12 victimes dont un plongeur de la défense civile. Environ 4000 personnes sont forcées de fuir

INDE: les inondations ont frappé l'hôpital de Nalanda en raison des fortes pluies

COVID-19: trop peu de ventilateurs à Gaza, en Syrie et au Yémen, prévient Save the Children

Mali: Vaccination des enfants 10,000 sur 60,000 km de routes du désert

Des cas d'Ebola confirmés en République démocratique du Congo: MSF envoie des spécialistes

Épidémie de paludisme au Congo: qu'en est-il de la campagne de lutte lancée pour sauver des vies et aider à lutter contre Ebola?

SOURCE

www.unicef.org

ARASCA MEDICAL

Les commentaires sont fermés.