Beyrouth: 4,3 tonnes de nitrate d'ammonium font à nouveau peur au Liban

Le nitrate d'ammonium à Beyrouth revient pour réveiller les consciences du Liban dans le monde entier.

BEYROUTH, L'ARMÉE COMMUNIQUE QUE D'AUTRES TONNES DE NITRATE D'AMMONIUM

Avec une communication, hier soir, le Armée libanaise A indiqué que 4.3 tonnes de nitrate d'ammonium avait détecté près de la porte n ° 9, à l'extérieur du port de Beyrouth.

Une inspection, celle menée par l'armée, qui a évidemment ébranlé les esprits déjà durement touchés par ce qui s'est passé le mois dernier. L'explosion d'une grande quantité de la même substance a en effet fait 191 victimes et des milliers de blessés (environ 6 XNUMX, pour être précis).

En conséquence directe de la détonation, 300 personnes se sont retrouvées sans abri dans Beyrouth. Cette fois, cependant, les ingénieurs de l'armée «s'en occupent déjà», rapporte l'agence de presse nationale NNA (lien en fin d'article).

BEYROUTH, NITRATE D'AMMONIUM MAIS AUSSI 20 CONTENEURS AVEC D'AUTRES PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX

Les coordonnées de la société propriétaire du nitrate d'ammonium n'ont pas été divulguées. Le conteneur identifié hier soir n'est pas le seul danger couru par les citoyens de la capitale libanaise: les experts en chimie venus de France et d'Italie pour aider les citoyens de Beyrouth ont en effet identifié dans ces semaines plus de 20 conteneurs transportant dangereux et / ou des substances chimiques mortelles.

L'explosion du 4 août a conduit à une grave crise économique et alimentaire: «Plus de la moitié de la population du pays risque de ne pas pouvoir accéder à ses besoins alimentaires de base d'ici la fin de l'année», a déclaré le Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie occidentale (ESCWA).

La Secrétaire exécutive de la CESAO, Rola Dashti, a déclaré que l’une des mesures les plus urgentes pour prévenir une crise alimentaire et humanitaire était la reconstruction des silos du port de Beyrouth, le plus grand entrepôt de céréales du Moyen-Orient.

LIS LE ARTICLE ITALIEN

Les commentaires sont fermés.