Anévrisme cérébral rompu, maux de tête violents parmi les symptômes les plus fréquents

Un anévrisme cérébral peut rester caché dans le cerveau à vie ou survenir soudainement et violemment. Un anévrisme cérébral est une dilatation progressive d'une artère qui transporte le sang vers le cerveau, qui pour des raisons congénitales est plus fragile et s'effondre lentement sous la pression du sang, formant une sorte de ballon

Lorsque le ballon se rompt dans l'artère, le sang envahit les espaces entourant le cerveau : c'est un anévrisme cérébral

L'hémorragie sous-arachnoïdienne, c'est-à-dire une rupture minime d'un anévrisme, se caractérise par l'apparition d'une céphalée très violente, que les patients décrivent comme la céphalée la plus sévère de leur vie, suivie d'une sensation de cou raideur; il peut aussi y avoir des nausées et des vomissements.

Si l'hémorragie est plus grave, les dommages sont beaucoup plus importants et il peut y avoir jusqu'à 40 % de mortalité et les deux tiers des survivants ont des dommages permanents.

Facteurs de risque d'anévrisme cérébral

Entre 2 et 5 % de la population sont porteurs d'anévrisme, mais quels sont les facteurs de risque ?

Tabagisme, hypertension artérielle, antécédents familiaux et sexe féminin.

Il a également été montré que la prise de drogues (comme l'ecstasy ou la cocaïne) augmente fortement le risque de faire un AVC et donc d'avoir une hémorragie.

Si un jeune atteint d'un anévrisme qui n'a peut-être jamais rompu au cours de sa vie prend une pilule d'ecstasy, il peut rompre avec des conséquences très graves.

Options de traitement pour les anévrismes cérébraux

Le diagnostic précoce ou l'interprétation correcte de la moindre expansion est très important car il permet de traiter l'anévrisme avant qu'il n'atteigne un pronostic extrêmement grave.

Selon les cas, l'intervention peut être réalisée par chirurgie mini-invasive, en fermant l'anévrisme avec un clip métallique, ou par voie endovasculaire, en introduisant un cathéter dans les artères, avec un stent ou des coils pour faciliter la formation d'un thrombus et exclure l'anévrisme de l'artère.

Il est essentiel de se rendre dans un centre qui propose à la fois de la chirurgie endovasculaire et de la microchirurgie.

Lire aussi:

Anévrisme cérébral : qu'est-ce que c'est et comment le traiter

Anévrismes rompus : qu'est-ce que c'est, comment les traiter

Évaluation échographique préhospitalière en cas d'urgence

Anévrismes cérébraux non rompus : comment les diagnostiquer, comment les traiter

La source:

Humanitas

Vous pourriez aussi aimer