L'ONU s'inquiète de l'exclusion des réfugiés du processus de vote de la RCA

RELIEFWEB.INT -

Source: Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies.
Pays: République Centrafricaine

Depuis décembre, plus de 2013 ont fui vers les pays voisins, ce qui représente un électorat considérable, ne peut être ignoré, a déclaré le coordinateur humanitaire.

(Bangui, 13 July 2015): Le Coordonnateur de l'aide humanitaire, Aurélien A. Agbénonci, le Haut Commissaire pour les réfugiés (HCR) et l'ensemble de la communauté humanitaire en République centrafricaine (RCA) ont exprimé leur profonde préoccupation face à la décision du Conseil national de transition ( CNT) de refuser le vote des réfugiés centrafricains lors des prochaines élections présidentielles et l'impact potentiel de cette décision sur les efforts visant à promouvoir la réconciliation et la cohésion sociale dans le pays.

«J'aimerais attirer l'attention sur les conséquences d'une telle exclusion sur la crédibilité et l'inclusivité des prochaines élections. Nous voulons tous des élections libres, transparentes, inclusives et ouvertes pour tous », a déclaré M. Agbénonci.

Depuis décembre 2013, environ 25 pour cent de la population centrafricaine a été déplacée à l'intérieur du pays et plus de 460,000 ont fui au Cameroun, au Congo, en République démocratique du Congo (RDC) et au Tchad. Ce nombre est significatif et représente un électorat considérable qui ne peut être ignoré.

«Le retour des réfugiés dans leur pays d'origine est strictement volontaire et ce principe ne peut être violé. Il est vrai que le processus de réconciliation a été lancé mais la décision de retour des réfugiés ne peut être prise que par eux-mêmes », a déclaré M. Agbénonci.

La date du premier tour des élections présidentielle et législatives est le 18 d’octobre et le deuxième tour possible pour l’élection présidentielle est le 22 de novembre. Ces dernières années, le pays a connu une crise politique majeure qui a entraîné des conflits violents qui ont touché presque toute la population. Environ 2.7 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population centrafricaine, ont besoin d’une assistance immédiate.

Pour de plus amples informations s'il vous plaît contacter:

OCHA CAR: Gemma Cortes, Chef du Bureau de l'information du public, + 236 70087565, cortesg@un.org

Ingrid Bokosset, assistante d'information publique, + 236 70007579, bokosset@un.org

de ReliefWeb Headlines http://bit.ly/1CzNDkO
via IFTTT

Les commentaires sont fermés.