Juillet, 7th 2005. Il y a neuf ans aujourd'hui (insomniaque)

Je me souviens, il y a quelques années 9 aujourd'hui, que c'était mon premier jour de congé après treize quarts de travail d'affilée.
Je me souviens, il y a quelques années 9 aujourd'hui, que je conduisais ma voiture au garage pour son test MOT annuel.
Je me souviens, il y a quelques années 9 aujourd'hui, que je rentrais chez moi à pied pour être accueillie par un cri venant d'en haut me disant qu'il y avait eu «une sorte de surtension dans le métro de Londres».
Je me souviens, il y a quelques années 9 aujourd'hui, d'un frisson qui me parcourait la colonne vertébrale et de moi qui me criait: «Ce n'est pas une surtension, c'est du terrorisme. Attendez dix minutes pour les nouvelles officielles.
Je me souviens, il y a quelques années 9, d'avoir couru à l'étage, revêtu de l'uniforme et des bottes qui, je le pensais, allaient avoir une journée de repos.
Je me souviens, il y a quelques années 9 aujourd'hui, d'avoir appelé le garage, expliqué, présenté des excuses, leur avoir dit que j'avais besoin de la voiture et que je repasserais le test.
Je me souviens, il y a plusieurs années aujourd'hui, 9, qui rentrait dans le garage, découvrant qu'ils avaient fait le test, refusaient de me faire payer pour cela, et le responsable lui disant: «J'espère que c'est vraiment une surtension».
Je me souviens, il y a quelques années 9 aujourd'hui, que Londres a été ramenée aux jours sombres. Aux jours de peur et de terreur et d'explosions et de pertes en vies humaines.

Les commentaires sont fermés.