Enquête sur les protocoles des opérations SAR de Terre-Neuve-et-Labrador sur les personnes disparues cet automne

Les protocoles SAR concernant les personnes disparues de Terre-Neuve-et-Labrador seront probablement revus. Un ancien juge de la Cour provinciale mènera une enquête publique tant attendue.

Les appels à une telle enquête depuis la mort en 2012 de Burton Winters, 14 ans, ont ébranlé la confiance du public dans la province Efficacité SAR des protocoles opérationnels. Cet incident a choqué toute la communauté et les membres de la communauté et les dirigeants politiques ont appelé à une enquête pour savoir si l'adolescent aurait pu être sauvé. Apparemment, le gouvernement provincial déploiera 2 millions de dollars pour cette enquête.

Révision des protocoles d'opérations SAR à l'automne

À l'occasion de l'incident, les militaires ont souligné les problèmes d'entretien et les intempéries comme facteurs du retard. Les aéronefs SAR n'auraient pas été immédiatement impliqués dans la recherche de l'homme de 14 ans, ne les rejoignant qu'après équipes de secours locales fait deux demandes d'assistance.

Environ 2 millions de dollars seront affectés à cette enquête publique à l'automne. L'enquête devrait durer six mois. Lors de l'annonce, Premier Dwight Ball a parlé de la dépendance de la province à l'égard d'équipes SAR locales bien formées qui sont souvent les premières à entrer environnements difficiles et recherche de personnes disparues.

Le premier ministre semble avoir déclaré que toutes les opérations SAR ne se terminent pas avec succès. Le but ici est simplement de nous assurer que nous pouvons améliorer le système qui aide à sauver des vies.

L'incident ne fera pas l'objet de l'enquête sur les opérations SAR. Les services d'urgence seront considérés comme un tout

Une déclaration de Ball à l'époque disait que le enquête examinerait le services d'intervention de la province dans son ensemble, plutôt que de se concentrer sur un incident. Beaucoup ont exprimé leur soulagement à l'annonce de la poursuite de l'enquête, mais un législateur provincial représentant le Labrador a soulevé des inquiétudes vendredi au sujet du manque de pleine participation fédérale.

La représentante du district des Monts Torngat, Lela Evans, a déclaré qu'elle était reconnaissante pour l'enquête, mais qu'elle craignait qu'elle ne soit «mise en place pour échouer» sans la pleine participation de organismes fédéraux tjouer un rôle important dans les recherches, comme le Ministère de la Défense nationale et GRC.

le principal souci semble être que le examen provincial des services SAR et protocoles n'ira jamais au fond de ce qui a mal tourné et ne parviendra jamais à trouver des solutions appropriées à moins que les fonctionnaires fédéraux ne soient obligés de témoigner et contraints de fournir tous les éléments de preuve qu'une enquête approfondie exige.

Enquête sur les opérations des protocoles SAR - LIRE AUSSI

Caractéristiques des aéronefs SAR dans le monde: quels dénominateurs communs les avions de recherche et sauvetage devraient-ils avoir?

Recherche et sauvetage au Royaume-Uni, la deuxième phase du contrat de privatisation SAR

Patients pédiatriques accompagnés transportés par avion: oui ou non?

Examen du protocole canadien de recherche et sauvetage

SOURCE

Les commentaires sont fermés.